Hanami cerisier en fleur au japon

Hanami, admirer les cerisiers en fleurs au Japon

de lecture

Le mot hanami (花見・はなみ) en japonais est composé du kanji "fleur" (花) et "observer/regarder" (見), la traduction est donc assez simple : contemplez les fleurs. Bien que le mot se réfère plus spécifiquement aux fleurs de cerisier. L'observation des fleurs de cerisier est facile : il suffit de profiter de l'intensité des nombreuses fleurs en regardant un ou plusieurs arbres. De loin, les arbres apparaissent comme de magnifiques nuages, et de près, on peut apprécier la beauté des fleurs isolées.

Vous avez sûrement vu des photos par centaines de magnifiques lieux emplis de cerisiers en fleurs au Japon, et vous avez peut-être entendu parler du mot sakura. Mais savez-vous ce que ce mot signifie et ce qu'est le hanami ?

🌸 Qu’est-ce que le Hanami ?

Ce qui caractérise principalement les Japonais, c'est qu'ils savent vraiment profiter des petites choses et de la nature. Ils accordent beaucoup d'importance à l'éphémère et à la nécessité de vivre chaque moment ou chaque saison. Par exemple, en octobre, il y a le momiji-gari qui consiste à faire une promenade ou une excursion pour profiter de la rougeur des feuilles d’automne et au printemps il y a le célèbre hanami. Le momiji-gari est plus facile à apprécier, car il dure plusieurs semaines, mais en revanche le hanami ne dure que quelques jours, car il se pratique précisément au moment où les fleurs de cerisier sont au maximum de leur véritable splendeur, et ces fleurs ont tendance à tomber quelques jours plus tard. Mais c'est justement parce qu'il est si court, parce qu'il est éphémère, qu'il est si beau.

Combien de temps dure le Hanami ?

Le sakura dure généralement de 5 à 10 jours après avoir atteint sa pleine floraison. S'il pleut et/ou s'il y a du vent, la fleur ne dure que 5 jours environ. S'il y a un front froid sans vent, elle peut durer plus de 10 jours.

Combien de personnes vont au Japon pour le Hanami ?

Selon une analyse de l'université du Kansai, on estime à 63 millions le nombre de personnes qui se rendent au Japon pour voir et faire le hanami et dépensent environ 2,7 milliards de dollars dans le processus.

👀 Histoire du Hanami

Geisha Hanami

Deux geisha sur un pont pendant le Hanami

Origine du Hanami

Dans l'Antiquité, au Japon, le Nouvel An était au printemps, et la floraison des cerisiers marquait le début de la saison des plantations de printemps. De là, les Japonais croyaient qu'il y avait une relation entre la fleur et le dieu de la rizière. En japonais, la fleur de cerisier est appelée sakura. À l'origine, ça désignait le dieu de la rizière, et le mot kura signifiait "un siège pour le dieu", et sakura pouvait être compris comme "un lieu sacré où le dieu de la rizière peut habiter".

Les Japonais croyaient également que les dieux vivaient dans les montagnes et qu'ils venaient dans les villages lorsque la saison des semailles commençait. La floraison des cerisiers était un signe favorable à la venue des dieux dans le village. Le dieu retournait ensuite dans la montagne avec l'appréciation des gens pour une récolte complète en automne.

La fleur de sakura : symbole de l’éphémère

La fleur de cerisier ne fleurit qu'une fois par an pendant deux semaines au mieux, sauf si le temps est défavorable et que la pluie et le vent dispersent les pétales. Le début de l'année scolaire japonaise a lieu en même temps que l'année civile, donc la saison du hanami continue d'être synonyme de nouveau départ.

Cependant, l'une des raisons pour lesquelles les fleurs de cerisier sont si importantes pour les Japonais est qu'elles expriment à la fois la vie et le caractère éphémère, faisant écho à un concept de la philosophie bouddhiste selon lequel "toutes les choses du monde sont éphémères". Cela peut sembler triste, mais ce que les fleurs de cerisier impliquent, c'est que tout le monde peut changer à tout moment et que les gens peuvent se changer eux-mêmes pour toujours. Elle nous enseigne également le bonheur d'une vie continue. Les fleurs de cerisier sont des fleurs qui sont pleines d'espoir.

Le Hanami moderne

Dans l'Antiquité, les agriculteurs priaient, faisaient des offrandes et organisaient un festin, croyant que les cerisiers en fleurs apporteraient une récolte abondante. Cette fête sous les arbres ressemblait à une cérémonie religieuse, et elle s'est lentement transformée en une fête pour profiter des fleurs de cerisier à l'époque de Nara (710~794). Pendant la période Heian (794~1192), la fleur de cerisier est apparue dans de nombreux poèmes waka et la fleur est devenue un symbole national pour les Japonais. Pendant la période Edo (1603~1868), les citoyens ordinaires ont commencé à organiser des banquets sous les arbres.

Aujourd'hui, le Hanami est un événement annuel auquel tout le monde aspire. Amis, familles, membres d'entreprises et toutes sortes de groupes se réunissent dans les parcs et pique-niquent sous les cerisiers en fleurs. Comme souvent lors des fêtes japonaises, des boissons alcoolisées sont impliquées, ce qui peut faciliter la participation à des activités populaires telles que le chant de chansons de karaoké. Dans les parcs, de nombreux stands de nourriture assurent la restauration, et dans les lieux plus grands, vous pouvez assister à des spectacles de musique et de danse. Les photographes amateurs sortent leur meilleur appareil photo et se disputent les meilleures places, tandis que les passants ordinaires utilisent leur smartphone pour immortaliser la beauté fugace des fleurs. Cela peut aller jusqu'à la nuit pour le yozakura, un terme qui désigne le fait d'admirer le sakura la nuit, alors que les lieux de hanami les plus populaires restent généralement éclairés par des lanternes ou des spots décoratifs.

❓ La période du Hanami

Fleur de cerisier

De splendides sakura par Pajunen (DeviantArt)

Les touristes étrangers ne sont pas les seuls à être attirés par la saison des cerisiers en fleurs au Japon. Au printemps, on peut voir les parcs et les jardins du Japon pleins de Japonais en train de pique-niquer, de profiter des fleurs de cerisier en famille, entre amis ou entre collègues de travail. C'est ce qu'on appelle "aller au hanami" ou "faire le hanami", non seulement pour contempler les fleurs en allant au travail ou à l'école, mais aussi pour rencontrer vos proches et profiter d'une promenade ou d'un pique-nique sous les sakura.

C'est une scène qui apparaît dans de nombreuses animes, manga ou dramas. Il faut y aller très tôt le matin si vous voulez avoir un lieu d’observation (surtout si c'est le week-end) et les gens y restent généralement jusqu'à tard l'après-midi, avant qu'il commence à faire nuit.

⏲ Quand fleurissent les cerisiers au Japon ?

  • Nagasaki : 19 au 29 Mars
  • Nagoya : 18 au 28 Mars
  • Kyoto : 20 au 30 Mars
  • Tokyo : 16 au 26 Mars
  • Fukushima : 4 au 14 Avril
  • Sapporo : 1er au 11 Mai

Comme expliqué ci-dessus, contrairement à ce qui se passe avec le momiji, qui arrive lentement et reste pendant plusieurs semaines, les fleurs de cerisier apparaissent et disparaissent relativement vite. Dans la liste précédente, vous pouvez voir les dates auxquelles elles commencent à fleurir dans certaines villes du Japon, approximativement. Cependant, la meilleure période d’observation n'est pas avant 5 à 7 jours après la première floraison, lorsque les fleurs de cerisier atteignent leur splendeur maximale. La période de floraison complète peut être appréciée pendant environ une semaine, en fonction des conditions météorologiques comme la pluie.

Mais même en sachant cela, il est difficile de prédire avec précision le meilleur moment pour voir les fleurs de cerisier, car la première date de floraison dépend des conditions météorologiques vers le printemps. De plus, comme vous l'avez vu dans la liste précédente, cela dépend beaucoup de la région dans laquelle vous vous trouvez. Normalement, la floraison se fait du sud au nord du pays, contrairement au momiji, qui se fait du nord au sud. Cela signifie que dans la zone sud, les cerisiers commencent à fleurir avant, généralement en mars, tandis que dans la zone nord, ils fleurissent vers le mois de mai, étant là le dernier endroit où vous pouvez les trouver.

🎉 Où admirer des cerisiers en fleurs au Japon ?

Si les fleurs de cerisier sont si célèbres au Japon, c'est en partie à cause du grand nombre d'endroits dans tout le pays où vous pouvez profiter de ce beau spectacle de la nature. Certains de ces endroits sont vraiment magnifiques et vous laisseront bouche bée. Malheureusement, beaucoup des meilleurs sites sont loin des principales villes touristiques et il faut une voiture pour y accéder. Dans cet article, nous nous concentrerons uniquement sur Tokyo et Kyoto, car ce sont les deux principales villes touristiques et en un court séjour, vous n'aurez probablement pas le temps d'aller loin. Mais ne vous inquiétez pas, Tokyo et Kyoto possèdent de très beaux sites, vous pouvez donc profiter des principaux sites touristiques et de l'observation des cerisiers en fleurs en même temps !

Rivière Meguro-Gawa pendant le Hanami

La rivière Meguro-gawa de nuit pendant le Hanami

Hanami à Tokyo

Tokyo est une grande métropole pleine d'énormes gratte-ciel, de néons, de gares et de personnes. Alors peut-être pensez-vous que ce n'est pas le meilleur endroit pour profiter des fleurs de cerisier, mais ce n'est pas vrai. Le fait est que la capitale du Japon a beaucoup de superbes endroits pour profiter des fleurs de cerisier ou pour aller faire un hanami. Voici 3 endroits excellents pour contempler les sakura à Tokyo :

  • Yoyogi Koen
  • Ueno Koen
  • Sotobori koen
  • Shinjuku Gyoen
  • Le quartier de Meguro
  • Chidori-ga-fuchi près du Palais Impérial

Hanami à Kyoto

L'ancienne capitale japonaise est sans aucun doute l'une des plus belles villes du pays. Au printemps, la conjonction des fleurs de cerisier et des lieux historiques de Kyoto en fait l'une des villes charmantes du Japon pour l'observation des fleurs de cerisier. Il existe de nombreux endroits où vous pouvez admirer les fleurs de cerisier, mais avec un séjour de deux à trois jours pour profiter de la ville, vous n'avez pas le temps de les voir tous et vous vous demandez peut-être quels sont les meilleurs endroits. Voici 3 endroits excellents pour contempler les sakura à Kyoto :

  • Le sanctuaire d’Heian (ou Heian-jingū), le sanctuaires aux cerisiers pleureurs
  • Le Mont Yoshino, lieu d’excellence d’observation des cerisiers en fleurs
  • Le parc Maruyama au cerisier centenaire

⛔ Règles de conduite du Hanami

  • Traitez les arbres avec soin. Ne tirez pas sur les branches et ne les secouez pas. Ne cueillez pas les fleurs. Ne grimpez pas sur les arbres. Ne vous tenez pas sur les racines des arbres.
  • Occupez-vous convenablement de vos déchets. Notez que certains parcs n'ont pas de poubelles. Soyez prêt à rapporter vos ordures à la maison.
  • Vérifiez et respectez les règles locales. Elles diffèrent d'un parc à l'autre. De nombreux parcs n'autorisent pas les barbecues. Certains ont un couvre-feu le soir. Quelques-uns n'autorisent pas les boissons alcoolisées.

👍 Réussir son Hanami en 3 étapes

La saison des fleurs de cerisier au Japon est prise très au sérieux par les habitants : il est impossible d'échapper à la coutume "Hana yori dango", "des pâtisseries plutôt que des fleurs", pour souligner l'importance gastronomique de l'événement. C'est pourquoi les Japonais ont pris l'habitude de pique-niquer (en grande pompe) sous les cerisiers en fleurs.

Pour la famille et les amis, le hanami est un rituel mondain avec des règles et une hiérarchie. Généralement, les plus jeunes (kohai) arrivent tôt le matin pour disposer une bâche en plastique sur laquelle tout le monde peut s'asseoir, garder les places et attendre leurs aînés (senpai).

Contemplation d'un Hanami

Contemplation d'un Hanami par Zzanthia (DeviantArt)

L'arrivée du hanami s'accompagne également d'un engouement général et d'un goût prononcé pour les pâtisseries, les gâteaux, les cafés et autres boissons aromatisées à la fleur de sakura. Tout le pays vit pour cet événement, qui est l'un des plus importants de l'année et des saisons au Japon. Découvrez notre guide en 3 étapes pour réussir son Hanami !

Un lieu idéal

Faites attention au lieu que vous choisissez pour contempler les fleurs. Si vous souhaitez opter pour un lien extrêmement fréquenté, pensez simplement à arriver tôt afin d’éviter de vous faire submerger par la foule. Certains Japonais sont déjà sur place la veille, c’est vous dire l’importance du Hanami dans la culture japonaise. Aussi, n’hésitez pas à consulter les habitants afin de trouver le lieu merveilleux d’observation !

L’équipement

Si vous ne le savez pas déjà, faire le Hanami correctement, c’est aussi avoir une grande bâche sur laquelle s’asseoir, le plus souvent bleue. Pendant cette période, vous en trouverez dans de nombreux commerces de proximité. Afin de bien fixer votre bâche, regardez autour de vous si vous pouvez trouver de grosses pierres ou des objets lourds, ça lui évitera de s’envoler avec le vent. Pensez à enlever vos chaussures pour garder votre bâche au propre !

ATTENTION : N’oubliez pas d’emporter des poches ou sacs plastiques (aïe) pour ramasser vos ordures !

A boire et à manger

Bentô et Saké seront vos meilleurs alliés si vous souhaitez vivre un hanami traditionnel. Vous trouverez votre compte dans des magasins de proximité. Nous conseillons des dango pour le dessert (boulettes de mochi gluante) et pourquoi pas un peu de thé vert ?

Si vous souhaitez être un peu plus classique, de la bière et des chips conviendront, ne vous en faites pas !

Nous espérons que cet article vous a permis de mieux connaître et comprendre la saison du sakura au Japon. Si vous êtes au Japon au Printemps 2021 (et que le COVID nous lâche les baskets), ne manquez pas l'occasion d'aller pique-niquer dans un parc ou de vous joindre à certains des parcours que nous avons proposés et d'apprécier le hanami comme un VRAI habitant du Pays du Soleil levant !

Laissez un commentaire

N'hésitez pas à nous donner votre avis ! 😄