Histoire de l'éventail japonais

L'histoire de l'éventail japonais est une magnifique œuvre culturelle du passé. L'éventail pliant est un élément important de la culture et du design japonais. Avec son évolution unique et l'utilisation de matériaux exquis, il y a beaucoup à apprendre sur le chemin emprunté par cet accessoire élégant et raffiné. Faisons un voyage dans le passé pour en savoir plus sur l'histoire colorée de l'éventail.

L'évolution de l'éventail japonais

L'éventail japonais est un accessoire traditionnel japonais qui fut d'abord utilisé par les personnes de haut rang tels que des aristocrates ou des samouraïs. Il permettait de mettre en exergue le statut social de son porteur. Les premiers éventails à main japonais datent du VI siècle après J.-C puisque à cette époque, les tombes des défunts étaient illustrés par des éventails.

A cette époque, l'éventail n'était rien de plus qu'un grand écran constitué d'un manche fixe, il ne pouvait même pas être plié. Puis, à partir du VIIe siècle, les Japonais mirent au point l'éventail pliant (sensu) que nous connaissons aujourd'hui. D'après certaines légendes urbaines, un paysan serait à l'origine du TOUT premier éventail pliant après s'être inspiré du mécanisme derrière les ailes de chauve-souris.

Geishas portant un éventail japonais

Geishas portant un éventail japonais

Epoque Heian

L'éventail n'a pas toujours été réservé à tout le monde. Au cour de la période Heian, seuls les hommes et femmes de la cour pouvaient se permettre de porter un éventail. Ce n'est pas tout ! Un programme légiféré en matière d'utilisation de l'éventail était de rigueur afin de restreindre l'usage de l'accessoire traditionnel à certaines classes sociales seulement. L'éventail avait le pouvoir de communiquer le rang de son utilisateur grâce au nombre de lattes de bois dont il était constitué. A savoir que traditionnellement, c'était le bois de cyprès qui était utilisé.

Mais l'éventail japonais n'a pas seulement été un accessoire de mode, mais aussi un accessoire indispensable de l'art traditionnel japonais. A cette époque, il était beaucoup utilisé dans le théâtre japonais. Du Nô au Kabuki, en passant par le Rakugo, il était impensable pour les artistes de réaliser de telles représentations sans un éventail.

Epoque Edo

Il aura fallu attendre l'époque Edo pour que l'éventail japonais se démocratise et puisse être utiliser par toutes les classes sociales de l'archipel nippon. Sans plus attendre, le Japon se mit à exporter l'accessoire à travers le monde.

Les différents types d'éventail japonais

On distingue trois grands types d'éventails japonais. La plupart des éventails sont soit Uchiwa, soit Sensu et ont une variété d'usages. Les éventails ont également été utilisés pendant la guerre au Japon. Bien que le terme "éventail" soit souvent utilisé pour décrire un instrument utilisé comme un outil de refroidissement, au Japon, les éventails sont liés au statut social, à la richesse, à l'art et à la communication. Pendant de nombreuses années, ils ont été un accessoire essentiel pour tout Japonais, et aujourd'hui ils restent populaires comme symbole culturel ou comme décoration dans tout le pays du soleil levant et dans le monde entier.

Uchiwa Sensu

Eventail Uchiwa / Eventail Sensu

Eventail Uchiwa

L'éventail uchiwa est considéré comme étant japonais, mais on pense que son origine est chinoise. Il est plat et rigide, utilisé comme éventail à main ou à des fins décoratives. Traditionnellement, il est constitué par une structure circulaire (ovale, ronde ou carré) en bambou et d'un manche en bambou. Du papier de soie ou washi est ensuite tendu et collé sur la structure et présente généralement des motifs japonais magnifiques et complexes. De nos jours, les éventails uchiwa sont souvent utilisés à des fins marketing ou publicitaire avec des slogans de chaque côté au lieu d'une unique illustration. C'est parce qu'ils sont la forme la plus facile à produire en masse.

Eventail Sensu

L'éventail sensu ou ogi est considéré comme étant (enfin!) originaire du Japon. Les éventails sensu sont des éventails pliants, et de nombreuses variétés de sensu se sont développées avec cette structure. Ils mesurent de 18 à 20 cm pour la gente féminie et de 23 à 24 cm pour messieurs. Leur conception remonte à la période Heian (794 à 1185). L'éventail sensu originel était constitué d'une structure pliable en bambou recouverte de papier washi. Il pouvait être assez simple ou porter de beaux motifs japonais.

L'éventail Hi-ougi est un membre de la famille Sensu. Aussi connu sous le nom d'éventail de cour, il est principalement un symbole de statut social. Il est constitué d'une vingtaine de lattes de bois de cyprès reliées par un rivet. Cet éventail s'est développé à partir de l'écriture sur des morceaux de bois en raison de la rareté du papier. A l'origine, il ressemblait plus à un carnet qu'à un éventail. Le Kawahori-sen est un éventail similaire, qui s'est développé à partir du Hi-ougi, mais fabriqué avec du papier à la place.

Un autre type de sensu est le Chasen. Il s'agit d'un petit éventail pliant utilisé lors des cérémonies de thé, où il reste fermé. Il est utilisé en signe de respect et est placé devant son propriétaire lorsqu'il s'agit de présenter des excuses formelles, des remerciements ou d'autres déclarations importantes.

L'éventail Maiougi, un autre type d'éventail Sensu, il est utilisé dans la danse japonaise, avec de subtiles différences de couleur et de design selon le sexe de l'utilisateur.

Éventails de guerre

Les éventails étaient traditionnellement utilisés en temps de guerre au Japon, à la fois comme dispositif de signalisation et comme arme.

Eventail Gunban et Tessen
Eventails Gunbai / Eventail Gunsen

 

Les éventails Gunbai ou Gumpai étaient utilisés par les soldats de haut rang comme signal aux troupes ou pour dévier les flèches. Ces grands éventails, contrairement aux éventails ordinaires, ne se pliaient pas et étaient généralement en bois massif et en métal.

Les éventails Gunsen étaient utilisés comme un éventail pliable, mais contrairement aux autres éventails ordinaires, leur structure en bois et leur revêtement étaient souvent remplacés par des métaux pour les rendre plus légers.

Les éventails Tessen étaient également des modèles pliants, mais ils avaient de lourds rayons en fer, ce qui en faisait une arme blanche discrètee. Cela signifiait qu'ils pouvaient être emmenés dans des endroits où les armes n'étaient pas autorisées et pouvaient alors être utilisés comme un outil de défense. Une forme similaire d'éventail était également utilisée par les arbitres dans les matchs de lutte sumo.

Les éventails à main modernes ont une utilisation beaucoup plus simpliste qu'au cours des siècles passés. Utilisé soit pour garder la tête froide, soit à des fins décoratives, l'éventail à main a beaucoup changé en termes d'utilisation depuis sa création. Les éventails qui ont fait leur chemin hors du Japon et sur le marché moderne l'ont fait à la suite des évolutions politiques et économiques qui ont conduit les artisans japonais à commencer à adapter leurs compétences et leurs produits pour répondre à la demande des marchés occidentaux.

Aujourd'hui, les éventails pliants sont toujours aussi populaires et désirables qu'ils l'étaient il y a des milliers d'années. Ils sont souvent exposés comme des œuvres d'art dans les maisons japonaises, les entreprises et les temples traditionnels et constituent également des cadeaux uniques et individuels pour ceux qui s'intéressent à la culture et au design japonais. Avec autant de matériaux et de procédés utilisés pour la fabrication des éventails, il y a vraiment quelque chose qui convient à tout le monde.

 Eventails Japonais


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés