Kappa Monstre Des Rivières

Le Kappa, le monstre des rivières

de lecture

Avez-vous entendu parler de cette créature maléfique appelée kappa et qui hantent les cours d'eau ? C'est un des yokai traditionnels les plus célèbres du folklore japonais. Même si vous pensez n'en avoir jamais entendu parler, vous avez probablement rencontré une référence à ce démon dans votre bar à sushi local. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le cucumber roll (sushi au concombre) est appelé kappa maki alors que le mot pour concombre est きゅうり ? Venez avec nous pour un voyage à travers les mythes et légendes autour du kappa, sa place dans la culture japonaise et nos trucs et astuces pour se débarasser de ce yokai.

Qu'est-ce qu'un Kappa ?

Guide anatomique sur le Kappa

Comme de nombreuses créatures, mythiques ou réelles, les kappas ne sont pas toujours identiques. Mais si vous rencontrez un être surnaturel vaguement reptilien marchant à la verticale ou traînant dans un plan d'eau, vous avez peut-être affaire à un kappa. Ils ont la taille d'un petit enfant ou d'un grand singe, avec des bras et des jambes humanoïdes. Sinon, ils ont surtout des qualités de reptiles ou d'amphibiens. Ils ont des doigts palmés pour nager et peuvent être écailleux ou visqueux. Ils rappellent une grenouille ou une tortue géante. Ils ont généralement une sorte de carapace de tortue sur le dos et un bec. On dit que les Kappa japonais ont une odeur de poisson, et qu'ils sont souvent des écailles de couleur bleuâtre ou verdâtre.

Ce qui sera toujours distinctif malgré ces variations, c'est le sommet de leur tête. Vous pouvez vous demander momentanément pourquoi cette créature a la coupe de cheveux d'un moine européen, avec une collerette autour de sa calvitie. Regardez de plus près et vous verrez que son crâne creux est en fait une petite cuvette remplie d'eau qui est à l'origine de ses pouvoirs. Gardez un œil sur ce point, car il sera essentiel pour votre prochaine leçon sur la défense contre les Kappa.

L'autre caractéristique la plus constante du kappa est sa nourriture préférée. Ils ont un penchant pour l'aubergine et pour plusieurs plantes de la famille des cucurbitacées : melons, courges, et surtout concombres. Ainsi, le rouleau de sushi au concombre ne porte pas le nom de ses ingrédients, mais celui de son plus célèbre adepte.

Origine du Kappa : D'où vient ce yokai ?

Un Kappa sur un vieux parchemin

Le terme "kappa" signifie "enfant des rivières". On l'évoque souvent dans le folklore japonais comme un génie, un diablotin d'eau aux apparences de tortues antropomorphes. Les apparences sont parfois trompeuses, malgrè la signification de son nom, le kappa n'est pas sans danger, c'est une créature redoutable qui n'a rien d'innoncent ! Les variations régionales lui ont donné des noms différents, notamment gawappa, kawatarō, suiko, kawappa, kawako, kawaso... Il semble qu'il y ait eu une différence fondamentale entre l'est et l'ouest à un moment donné. Le kappa à carapace de tortue venait de l'est et le kawatarō à l'ouest, qui est plus poilu et ressemble à un singe. Au XIXe siècle, le kappa reptilien de l'est semble avoir devancé son homologue de l'ouest. Les représentations modernes du kappa vont généralement dans ce sens. On peut s'en réjouir, car les kappa poilus semblaient tout simplement trop effrayants.

Certains des autres noms du kappa japonais suggèrent les animaux sur lesquels il pourrait avoir été partiellement basé tel que la tortue ou le singe.

Peut-être que la théorie la plus simple est celle selon laquelle ce que les gens voyaient.... était en fait un kappa. Vous devrez décider par vous-même.

Mythes et légendes sur le kappa

Légendes urbaines pour effrayer les enfants

Nombreux sont ceux qui expliqueraient la légende des Kappa comme une simple histoire pour les enfants afin de les effrayer pour qu'ils se comportent bien. L'un des types d'histoires Kappa les plus courantes est centré sur la fixation de la créature sur les enfants désobéissants. On pensait que lorsque les enfants désobéissants s'aventuraient trop près de l'eau sans leurs parents, les Kappa les attiraient dans l'eau et les noyaient. Il existe plusieurs variantes quant à ce qui se passerait ensuite. Certaines histoires disent simplement que les Kappa ont kidnappé les enfants, tandis que d'autres détaillent que les Kappa boiraient le sang de leurs victimes ou mangeraient leurs organes internes.

On pense que ce récit des Kappa a contribué à réduire le nombre d'enfants perdus par noyade ou autres malheurs en s'assurant que les enfants restent proche de leurs parents.

Des créatures d'un autre monde

Il y a aussi ceux qui croient que les Kappa pourraient être une sorte de créature extraterrestre qui, d'une manière ou d'une autre, a trouvé son chemin vers la Terre. Beaucoup de ceux qui ont foi en cet argument croient également que d'autres créatures mythologiques de la mer habitent la Terre dans les zones inexplorées de la mer.

Leur argument ? Ces étranges extraterrestres marins sont capables de voyager vers et depuis la Terre par des portails - ce qui pourrait expliquer pourquoi nous n'avons jamais pu prouver leur existence. Ils affirment que ces portails se présentent sous la forme de mystérieux tourbillons. Il est vrai que les tourbillons et les forts courants marins sont l'une des descriptions les plus courantes qui se présentent dans la mythologie parlant de l'apparition de ces étranges créatures.

En outre, de nombreux chercheurs soulignent que plusieurs cultures anciennes parlent de créatures marines qui, selon les documents, sont "tombées du ciel". On dit aussi que beaucoup de ces créatures, dieux et déesses se sont immédiatement plongés dans une masse d'eau dès leur arrivée et qu'ils ont enseigné aux êtres humains la religion, la culture et la médecine.

De même, les premiers Kappa sont connus comme des aides amicaux qui ont travaillé pour enseigner aux humains des pratiques médicales importantes telles que la manipulation des os.

La salamandre géante japonaise

D'autres encore affirment que la légende des Kappa n'est rien d'autre qu'une peur de la salamandre géante japonaise. Ces salamandres peuvent mesurer jusqu'à 1,5 mètre de long et ont une couleur de peau similaire à celle des Kappa. Les salamandres géantes japonaises sont également connues pour attraper leurs proies avec leurs fortes mâchoires et les tirer dans l'eau. Par coïncidence, les salamandres géantes japonaises sont également connues pour fréquenter les mêmes zones que les Kappa : rivières, lacs et étangs.

Le Kappa, une créature dangeureuse

bébé Kappa dans un sac à dos

Je pense qu'il est juste de dire que les trois grands yokai sont le kitsune, le tanuki et le kappa. Les deux premiers sont essentiellement de vrais animaux, et leur pouvoir de destruction est largement basé sur leur capacité à changer de forme. Les kitsune et les tanuki peuvent prétendre être quelque chose ou quelqu'un d'autre et causer des troubles surnaturels. Les Kappa, eux, sont des animaux complètement différents. Ils ne correspondent pas précisément à un animal non magique, et ils n'ont pas à prétendre être quelque chose d'autre. Ils sont dangereux tels qu'ils sont.

Les Kappa vivent dans les plans d'eau, les fleuves, les étangs et pas nous. Cela leur donne donc un avantage et une arme, puisque nous ne pouvons pas respirer sous l'eau. Ils sont forts pour leur taille et peuvent entraîner les gens dans l'eau et les retenir jusqu'à ce qu'ils se noient. Autrefois, ils essayaient même de noyer les chevaux et le bétail malgré leur différence de taille (même s'ils avaient souvent moins de succès qu'avec les humains). Les enfants étaient avertis de la présence des kappa pour les empêcher de nager dans des endroits dangereux, et vous verrez encore des kappa sur des panneaux comme celui ci-dessus. Les sceptiques pourraient même penser que ces signes ont été inventés dans ce but. D'une certaine manière, ils semblent incarner les aspects dangereux et sombres de l'eau.

Le Kappa et le Shirikodama

Un Kappa attaquant les entrailles d'un homme

Les Kappa ne sont pas seulement étranges et dangereux. Ils sont un peu pervers. Ils ne veulent pas vous noyer juste pour le plaisir. Ils s'en prennent aux gens parce qu'ils veulent votre shirikodama 尻子玉しりこだま. Il s'agit d'une boule mystique qui se trouverait logée à l'intérieur de l'anus humain (l'origine de l'histoire du shirikodama viendrait de l'anus ouvert des victimes de noyade). Bien que ce relâchement du sphincter ne soit pas réservé à cette manière de mourir). Le kappa tendrait la main dans vos entrailles pour récupérer ce précieux objet ou bien, voir (aïe) l'aspirer. Et si cela ne vous tue pas, la noyade le fera.

Certains disent que le shirokodama est l'âme humaine. Je dois dire que s'il existe une telle chose comme âme, ce n'est pas là que je choisirais de la garder. Une autre idée est que c'est le hojo bouddhiste, une sorte de bijou en forme d'oignon qui exauce les voeux (de même sur le choix du lieu de stockage pour celui-là). Une autre idée encore est que la balle est soit le foie, soit un obstacle au foie, que le kappa cherche à atteindre.

L'obsession des kappas pour notre derrière les amène aussi à se cacher dans les toilettes et à essayer de caresser les fesses des femmes. Mais si c'est tout ce qu'il se passe, vous vous en tirez à bon compte : il y a aussi des histoires de femmes violées et de femmes enceintes d'enfants répugnants. La plupart d'entre eux sont tués à la naissance, voici un conte des Légendes de Tono qui raconte l'histoire d'un individu ayant eu un formidable idée, juste un peu trop tard :

Un enfant ressemblant à un kappa est né dans une certaine famille du village de Kamigo. Il n'y avait pas de preuve définitive qu'il s'agissait d'un kappa, mais il avait la peau rouge vif et une grande bouche. C'était en effet un enfant répugnant. Détestant l'enfant et voulant s'en débarrasser, quelqu'un l'a emmené à un croisement de la route et l'a fait asseoir. Après avoir parcouru une courte distance à pied, il s'est rendu compte qu'il pouvait gagner de l'argent en le montrant. Il y est retourné, mais il était déjà caché et ne se montrait nulle part.

Comment se débarrasser du monstre des rivières ?

Appat pour Kappa

Le kappa a quelques faiblesses que vous pouvez utiliser contre lui : 

  • Il perd sa puissance si la cuvette sur sa tête se retrouve à sec.
  • Il est très poli. Donc si vous vous inclinez devant lui, il est obligé de s'incliner en retour, vous voyez la ruse ? Les kappas japonais aiment défier les gens dans des matchs de sumo, et sont très forts sur terre, donc c'est forcément une bataille perdue d'avance. Mais bien sûr, il faut s'incliner avant un match de sumo, et voilà : le kappa doit s'incliner en retour, et il est rendu impuissant lorsque l'eau qui se trouve sur son crâne se déverse.

Si vous voulez essayer d'attraper un kappa et de le tuer, votre meilleure chance est d'utiliser ses pires désirs contre lui :

  • Montrer votre derrière
  • Lui donner un concombre

Dans l'image ci-dessus, le type qui se promène dans la rivière est en fait l'appât : l'idée est d'attirer la kappa et de l'attraper quand il s'en prendra au shirikodama du personnage montrant ses fesses. Si vous avez un ami vraiment courageux et/ou stupide qui est prêt à jouer ce rôle, faites-nous savoir comment ça s'est passé.

Quelques autres faits utiles sont que les kappas n'aiment pas les calebasses, le sésame, le gingembre et le fer. Dans certains endroits, on dit que manger un concombre puis se baigner attire les kappas à l'attaque, mais dans d'autres, on dit que c'est protecteur. Vérifiez auprès des habitants avant d'essayer.

No He Kappa

Les Kappa sont aussi réputés pour quelque chose qu'ils font avec leur propre derrière : péter. Les experts que j'ai consultés n'avaient aucune explication sur les raisons pour lesquelles les kappa sont supposés être si bons pour péter, je ne peux donc que supposer que cela a un rapport avec leur régime alimentaire riche en concombres.

Malgré leur penchant pour leurs propres gaz, ils sont sensibles à ceux des autres (plus ou moins comme la plupart d'entre nous, je suppose.) Vous pouvez le voir sur l'impression ci-dessus, où il est clair que les kappa peuvent péter mais qu'ils ne peuvent pas le supporter.

Il y a un dicton célèbre en japonais, "he no kappa" ou "no he kappa" (littéralement "pet de kappa") qui est en quelque sorte utilisé comme notre "c'était du gâteau" quand quelque chose est trop facile, voir insignifiant.

Donc, si vous prévoyez une balade au bord de l'eau, veillez à déguster auparavant un bon plat pour être sûr de pouvoir repousser toute tentative d'enlèvement de la part de ces délinquants amphibiens !

Bien s'entendre avec le yokai des rivières

On dit que les Kappa sont parfois utiles aux humains, bien que je ne le soupçonne d'être utile que lorsqu'ils en retirent quelque chose. Il est au moins possible de faire un marché avec un kappa dans certaines circonstances. Une caractéristique étrange des kappa est qu'ils sont censés être doués pour les soins, la fabrication de pommades et de médicaments et la réparation des os cassés. Si vous arrachez le bras d'un kappa (comme lorsqu'il le sort des toilettes pour vous caresser), il sait comment le rattacher, s'il le ramène à temps. On dit que les kappas apprennent à quelqu'un leurs secrets médicaux en échange de la récupération de leur bras.

Il existe des sanctuaires de kappa japonais où vous pouvez laisser des concombres pour les apaiser. Certains sont même dévoués aux kappa qui ont été utiles aux gens (probablement parce qu'une fois qu'ils ont été gentils avec nous, il vaut mieux rester de leur côté). Au temple Sogenji à Asakusa, Tokyo, également connu sous le nom de Kappa-dera, l'histoire raconte que la région était sujette à des inondations répétées jusqu'à ce qu'un groupe de kappa aide à construire des structures de contrôle des inondations. Aujourd'hui, ils y sont donc vénérés. Pour les sceptiques que vous êtes, Sogenji a même une replique pour le prouver : la main momifiée d'un vrai kappa.

Anecdotes sur le Kappa

pont Kappabashi

Outre "he no kappa", il existe d'autres dictons et proverbes qui impliquent le kappa :

  • "Kappa no kawanagare" signifie "même un kappa peut se noyer"
  • Un kappa-hage est un homme avec un point chauve sur le dessus de sa tête
  • Amagappa 雨合羽かっぱ signifie "imperméable", en référence à une autre caractéristique bizarre des kappa : ils ont besoin d'enlever leur peau pour dormir. Sans elle, ils sont sans défense et ne peuvent pas retourner dans l'eau.

Une autre histoire sur les kappa et les impers se rattache à une autre référence familière aux kappa : le célèbre pont Kappabashi à Tokyo

Apparemment, le premier pont Kappabashi a été construit par un marchand d'imperméables qui a embauché des kappas pour y travailler. On ne sait pas si c'est la même kappa qui a construit les digues honorées par le temple Sogenji, mais elle se trouve au même endroit que le pont original, alors qui sait ?

Tu n'avais qu'à pas faire ça (Kappa faire ça) !

En 2009, l'ingénieur Josh DeSeno a été engagé pour travailler sur la partie chat de Twitch. À l'époque, la tradition voulait que les employés introduisent en douce des émoticônes (personnages spéciaux ressemblant à des émoticônes ou à des émoji) basées sur eux-mêmes. DeSeno n'a pas fait exception et a créé une émoticône basée sur une version en gris de son visage à partir de sa photo d'identité d'employé.

Josh DeSeno

DeSeno a expliqué qu'il était un grand fan de la mythologie japonaise et a nommé son émote Kappa, d'après l'esprit aquatique japonais du même nom, qui ressemble à une tortue. Presque immédiatement après sa découverte, les utilisateurs de Twitch ont rapidement commencé à utiliser Kappa de la même manière sarcastique que le mème Troll Face qui est également devenu populaire en 2009, c'est-à-dire pour plaisanter dans les chats en ligne ou, plus méchamment, pour les troller. C'est devenu le substitut d'expressions que vous connaissez parfaitement telles que :

  • "Je te l'avais bien dit",
  • "T'avais qu'à pas faire ça"

La Kappa aujourd'hui

Pot de fleur Kappa

Comme beaucoup d'autres yokai, tels que les Tanuki, les kappa sont souvent plus mignons qu'effrayants de nos jours. Autrefois, au XXe siècle, les histoires sur les kappa ont commencé à utiliser ces derniers de manière métaphorique, comme substitut des humains. Dans les années 1960, Mizuki Shigeru a dessiné le kappa dans Kappa No Senpei comme étant parfaitement adorable, avec le même visage que son ami (humain), et a écrit des histoires où ils sont confondus.

Les kappas sont maintenant utilisés dans la publicité et comme logos de façon à ce qu'on ne puisse pas les imaginer comme un redoutable prédateur de fesses, attaquants les humains et le bétail. Il existe de produits et des spécialités locales comme ces brioches à l'effigie de la créature fantastique :

Brioche à l'effigie de Kappa

Ironiquement, le monstre des rivières est même représenté comme panneau publictaire pourf les Onsen, ce qui aurait été la pire idée possible dans le passé :

Deux Kappa au Onsen

Dans les années 1970, les projets de revitalisation rurale et les festivals ont commencé à utiliser le kappa kawaii comme symbole, jouant sur son association avec la nature et le mode de vie rural. Bien qu'elle soit toujours utilisée dans les panneaux avertissant de ne pas se baigner, certains ressemblent plus à des conseils amicaux qu'à une menace. Ils sont également utilisés dans les affiches demandant aux gens de ne pas jeter de déchets et dans les campagnes de protection de l'environnement, y compris de l'eau propre.

Panneau affichage amical avec un Kappa

De nos jours, il semble que la kappa japonaise soit autant menacée par nous que l'inverse : autrefois personnification des dangers de la nature, elle est maintenant souvent utilisée comme symbole du monde naturel que nous devons protéger. Comme le dit Michael Dylan Foster, "un yokai qui représentait autrefois la violence et l'imprévisibilité du monde naturel, et en particulier de l'eau, est maintenant littéralement devenu un exemple pour l'effort visant à arrêter le sacrifice de la nature".

Mais comme cette citation le laisse entendre, la nature a beaucoup de raisons de nous en vouloir... donc si vous rencontrez un kappa, il vaut mieux faire attention, car il pourrait être en colère.

Le Kappa dans l'animation japonaise

Cet être surnaturel a aussi des personnages à son effigie dans de nombreux mangas et anime. Vous êtes probablement passé à côté sans vous rendre compte que ces personnages étaient en fait inspirés d'un yokai aux apparences d'une tortue sur pattes.

Kappa, Nurarihyon No Mago

Gintama

Ebina (海老名) est un amanto de type kappa qui a atterri sur Terre il y a plusieurs décennies. Il s'est lié d'amitié avec une fille malade et lui a promis qu'il protégerait son lac jusqu'à ce qu'elle soit guérie et qu'elle puisse nager avec lui. Ebina a la peau et les cheveux verts. Il porte une paire de lunettes ainsi qu'un fundoshi, un sous-vêtement traditionnel japonais.

One Piece

Kawamatsu est un grand poisson-globe japonais dont l'apparence pourrait être confondue avec celle d'un kappa. En tant que tel, il a les mains palmées et la peau verte. Presque aussi grand que Raizo (271 cm), il a un corps rond, deux ronds roses sur les joues, une bouche en forme de bec et des cheveux orange très longs et rebelles. Il porte un kimono vert, une cape rouge, des sandales et un grand kasa avec une forme de diamant foncé au sommet.

Nurarihyon no Mago

Kappa, de son nom, est un Kappa yōkai du clan Nura dont le domaine est la peur de l'eau. Il est l'un des gardiens de Rikuo qui aime les concombres et se bat extrêmement bien lorsqu'il est proche de l'eau. Ses mains sont toujours palmées et il porte un simple uniforme de collège avec une chemise et un pantalon.

Laissez un commentaire

N'hésitez pas à nous donner votre avis ! 😄