Quel est la signification de Kokeshi ?

Quel est la signification de Kokeshi ?

de lecture - mots

Les humains ont toujours été fascinés par la création de modèles d'eux-mêmes pour l'art, la décoration et/ou le jeu. Si beaucoup de ces pièces de décoration sont des statues, un bon nombre d'entre elles sont également des poupées. Les modèles et les styles de poupées sont nombreux et variés. Dans certaines cultures, elles sont simplement des créations artisnanales décoaratives avec lesquelles les enfants jouent, tandis que d'autres cultures ont des poupées profondément enracinées dans les coutumes traditionnelles, les contes folkloriques, et les blagues d'initiés.

Le Japon est connu pour avoir de nombreux types de poupées ; de taille réelle et très détaillée, à la petite et en bois, ou même en papier. Il arrive que ces poupées soient fabriquées à l'image de bébés, d'enfants, voire de héros et de dieux. Elles sont toujours utilisés dans le cadre d'événements spéciaux comme "Hinamatsuri", littéralement fête des poupées, ou de leur journée nationale des enfants. Les poupées japonaises sont également placés dans des sanctuaires, dans les maisons, donnés comme cadeaux ou encore vendus comme souvenirs.

Qu'est-ce qu'une poupée kokeshi ?

Le Japon possède onze types différents de poupées traditionnelles. Parmi elles, on trouve les poupées Kimekomi, Hina Ningyo, Daruma, Okiagari Koboshi, et notamment, les Kokeshi, pour n'en citer que quelques-unes. En se concentrant sur les poupées Kokeshi, on remarque qu'elles sont un peu différentes des autres en raison de leur forme et de leur conception simple. Les tableaux des dimensions des poupées Kokeshi sont variés ; elles peuvent mesurer entre 12, 18 ou 125cm, et sont essentiellement constituées d'un épais bâton en bois cylindrique pour le corps et d'une boule en bois arrondie pour la tête. Ce qui la distingue des autres poupées, c'est qu'elle n'a pas de membres proéminents qui représentent des bras ou des jambes ; juste un moignon avec des lignes gravées.

Toutes les poupées Kokeshi ne sont pas fabriquées dans le même bois ; beaucoup préfèrent utiliser du cornouiller ou "Mizuko", tandis que d'autres préfèrent la lourdeur brun foncé du bois de cerisier. D'autres utilisent le bois de l'érable japonais, ou "itaya-kaede". Avant d'être utilisé, le bois doit cependant subir un long processus de séchage qui dure environ un an, jusqu'à cinq ans.

Quant au design de sa surface, son visage présente des détails très minimes et très fins peints à la main, les yeux de la Kokeshi n'étant généralement que deux fentes ou points. Cela la rend moins expressive que les poupées habituelles. Le corps de la poupée Kokeshi porte des motifs floraux. Les couleurs traditionnellement utilisées pour peindre son corps vont du rouge, noir et/ou jaune à une combinaison ou un usage unique, bien que plus moderne, les versions commercialisées des poupées kokeshi portent des tenues, des couleurs et des motifs variés.

Origine des poupées Kokeshi

L'étymologie du mot "kokeshi" n'est pas officiellement documentée, ce qui laisse libre cours à la spéculation. Le mot "kokeshi" était à l'origine écrit en hiragana, et non en kanji, ce qui permet de disséquer le sens de la combinaison de chaque syllabe phonétique. Le mieux que l'on puisse faire est de supposer et c'est exactement ce que les gens ont fait. Faire cela a révélé un côté sombre éventuel dans l'histoire des poupées kokeshi.

Vous voyez, la syllabe "ko" pourrait signifier deux choses : soit "petit", soit "enfant". Le mot "keshi" pourrait se rapporter à "coquelicot" ou "poupée". Combinez ces deux mots et vous obtenez "petit coquelicot", ce qui est une façon positive de traduire Kokeshi. Le mot "bois" pourrait également signifier "ki" ou "ko", et "keshi" pourrait aussi signifier directement "poupées" ; ainsi, certains prétendent qu'il signifie simplement poupée en bois.

Une histoire sombre

Il y a cependant une autre façon de voir les choses. Au lieu de le prendre littéralement comme "keshi", le mot keshi pourrait aussi être tiré du mot "kesu", qui signifie techniquement effacer. Combinez ces deux définitions, "enfant" et "effacer", et vous obtenez des liens avec l'infanticide, qui malheureusement s'est produit assez souvent dans les régions pauvres du Japon pendant la période Edo. Parfois, quand un enfant meurt, ils laissent une poupée kokeshi sur le sanctuaire à l'intérieur de la maison pour représenter et honorer l'âme de l'enfant qui est parti.

Personne ne peut valider avec certitude quelle étymologie est correcte. D'autres affirment que la poupée kokeshi n'a aucun lien avec l'infanticide rampant ; au contraire, elle est connue sous le nom de Kokeshi parce que l'un de ses fabricants à l'époque a étiqueté sa société comme telle.

Comment utiliser les poupées kokeshi ?

Les poupées Kokeshi ont en effet été utilisées à la fois comme souvenirs du Japon et comme jouets au cours du XIXe siècle, et deviendront plus tard une mode. De nos jours, elles sont toujours vendues comme souvenirs et utilisées comme objets de collection et pièces décoratives. Mais elles ne sont pas aussi populaires auprès des enfants, car la technologie, les jeux et les jouets sont plus élaborés et se retrouvent dans les centres commerciaux. Si vous évoquiez l'idée d'une poupée kokeshi chez les adolescents ou les adultes Japonais aujourd'hui, vous découvrirez qu'elle est souvent associée à un jouet sexuel, en raison peut-être de sa forme.

Ce n'est pas parce qu'elle est comiquement associée à un jouet sexuel qu'elle est considérée comme telle par tout le monde. En raison de son histoire passionnante et de ses liens avec la culture japonaise, c'est toujours un beau cadeau à offrir à ses proches, au cas où vous les verriez vendus lors d'un de vos voyages au Japon.

L'histoire des poupées Kokeshi au Japon

Les poupées Kokeshi ne sont pas si anciennes ; elles sont apparues dans la région de Tohoku vers le milieu de la période Edo. Elles étaient fabriquées par des menuisiers qualifiés qui avaient également des compétences en poterie. Cette profession était appelée "kijiya" et les hommes qui la pratiquaient étaient appelés "kijishi". Tout a commencé dans un endroit appelé Shinchi Shuraku, par un Onsen appelé "Togatta" dans la région de Zao. Elles étaient vendues aux touristes qui venaient utiliser les sources d'eau chaude et ont connu un tel succès que les artisans des autres stations thermales de la région ont commencé à créer leurs propres poupées kokeshi.

Elles sont également devenues les jouets préférés des enfants. Des bambins qui les utilisaient pour se faire les dents aux enfants plus âgés qui les achetaient à la place des poupées en porcelaine (le bois est moins cher) en raison de contraintes financières, la poupée Kokeshi était un cadeau idéal pour toute petite fille japonaise. De plus, certains agriculteurs croyaient que jouer avec une poupée Kokeshi attirait la chance pour la saison des récoltes, car les dieux des récoltes seraient heureux de voir les enfants s'amuser avec leurs jouets.

La période Meiji a vu la vente et l'achat d'un grand nombre de ces poupées, donnant à ceux qui les fabriquaient une raison d'en fabriquer d'autres. Les artisans de poupées Kokeshi sont devenus très passionnés par ce qu'ils faisaient et par la qualité des poupées qu'ils créaient. Certains d'entre eux ont été récompensés pour leur minutieux souci du détail et leur talent créatif dans la fabrication de ces poupées. Elles sont aujourd'hui considérées comme l'un des arts populaires traditionnels du Japon.

Les différents types de poupées Kokeshi

Parfois, selon la région où elle est fabriquée, la poupée kokeshi a un type différent. Il existe onze types différents de poupées Kokeshi traditionnelles (également appelées dento-kokeshi), le type le plus courant étant appelé "Naruko". Le type de poupée kokeshi Naruko est originaire de la préfecture de Miyagi. Il y a une rue entière à Miyagi appelée rue Kokeshi, dans le village de Naruko Onsen, pleine d'artisans qui se spécialisent dans la sculpture de ces poupées kokeshi spéciales de Naruko et d'autres.

Après la seconde guerre mondiale, la poupée kokeshi a évolué vers quelque chose de plus contemporain, étant reprise par des artistes de tout le Japon (originaires d'aucune région spécifique) et transformée en poupées qui ne suivaient aucune autre ligne directrice en termes de design, mais qui ressemblaient à la forme des poupées kokeshi traditionnelles.

Dans les types traditionnels, chaque poupée Kokeshi porte le nom de l'endroit où elle a été sculptée et vendue ; il s'agit généralement d'un onsen de la région. Les différents types sont :

  • Tsuchiyu,
  • Yajiro,
  • Togatta,
  • Naruko,
  • Sakunami,
  • Zao Takayu,
  • Hijori,
  • Kijyama,
  • Nambu,
  • Tsugaru/Nuruyu

Comment fabriquer des poupées Kokeshi

Il est facile de fabriquer sa propre poupée kokeshi. Il n'est pas nécessaire de la fabriquer en bois ; vous pouvez utiliser des divers matériaux, et même recycler. Des vidéos de bricolage sont disponibles sur YouTube et peuvent vous donner des conseils sur les matériaux dont vous aurez besoin. Une personne a utilisé un vieux bâton de déodorant à tête arrondie, vous pouvez en faire autant.

Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un vieux bâton de déodorant à tête arrondie, de la peinture en spray, du papier autocollant, des marqueurs de couleur, des ciseaux, du papier décoratif et un ruban. Vous pouvez retirer la bille et la coller sur le capuchon pour créer l'effet d'un chignon. Une fois qu'elle est collée et séchée, utilisez la peinture en spray sur le capuchon pour colorer les cheveux de votre Kokeshi. Créez un contour sur du papier autocollant pour le visage du Kokeshi (également sur le capuchon arrondi), et dessinez ses yeux, son nez, sa bouche et la forme de son visage. Concevez la disposition et le dessin du visage pour qu'il s'adapte à la forme cylindrique du tube, et collez-le sur le capuchon.

Pour le corps, peignez au pistolet la couleur que vous souhaitez, vous pouvez utiliser le blanc comme base. Une fois que c'est sec, découpez un carré de papier décoratif (utilisez du papier peint si vous n'en avez pas), enroulez-le autour du bâton de déodorant et collez-le. Ajoutez un ruban autour pour donner l'impression d'une ceinture. Vous pouvez en faire plusieurs de différents modèles, et le plus beau, c'est que vous avez un contrôle total sur le design de votre poupée kokeshi.

Tatouage de poupée Kokeshi

Pour le client qui cherche la rencontre entre la tradition nippone et le kawaii, pourquoi pas envisager de se faire tatouer une poupée kokeshi ? Ce n'est pas trop formel, mais en même temps, ça a un côté unique. Vous pouvez le rendre encore plus spécial en choisissant les fleurs avec lesquelles vous allez dessiner le kimono de la poupée kokeshi. Vous pourriez même lui donner un certain symbolisme en utilisant le "hanakotoba", ou la langue japonaise des fleurs qui permet d'exprimer les émotions.

La poupée Kokeshi dans la culture populaire moderne

Si vous avez déjà fait du sport avec une Wii de Nintendo, vous savez à quoi ressemble un "mii". Un "mii" est un avatar que vous devez concevoir pour vous ressembler afin de pouvoir l'utiliser pour vous représenter lorsque vous jouez aux différents jeux. Nintendo s'est inspiré des poupées kokeshi pour concevoir leurs "mii", car ils sont presque identiques. Bien que les mii aient des membres pour les jambes et les bras.

Comme les kokeshi sont attribués à des vibromasseurs, vous constaterez que bon nombre de ces masseurs portent le nom de kokeshi et se ressemblent en tout point, l'un d'entre eux étant le célèbre "kokeshi dancer". Vous feriez mieux de vous assurer du type de poupée kokeshi que vous achetez.

Collectioner les poupées Kokeshi

Soutenez l'industrie du Japon et devenez vous-même un collectionneur de ces figurines faites à la main. C'est une activité lucrative qui pourrait devenir de plus en plus intéressante au fil des ans, surtout si vous mettez la main sur des poupées rares et anciennes. Les poupées sont disponibles dans une quantité pratiquement illimitée de modèles, et beaucoup d'entre elles sont abordables à collectionner. Qui sait, elles pourraient même vous porter chance.

Les poupées Kokeshi ont de nombreux liens avec le riche passé du Japon. Qu'elles soient vraiment aussi sombres qu'elles le paraissent ou plus pures que ce que l'on pense d'elles, il est agréable d'avoir un morceau d'histoire avec vous dans votre maison en tant que souvenirs d'un si grand pays qu'est le Japon.


Laissez un commentaire

N'hésitez pas à nous donner votre avis ! 😄