Guide des Onsen

Onsen : Le guide complet des bains japonais

de lecture

Si vous discutez avec des membres de l'équipe Mon Kimono et leurs demandez ce qui est leur chose préférée au sujet du Japon, ils vous énuméreront probablement les gens, la nourriture et les onsen. ♨️ Demandez à n'importe quel Japonais ce qu'il préfère au Japon et il vous répondra probablement la même chose. Et pourtant, pour un passe-temps aussi apprécié, les onsen sont aussi probablement la partie la plus angoissante de la culture japonaise pour la plupart des étrangers.

⬇️ Mais ne vous inquiétez pas - après avoir lu ce guide, vous serez vous aussi un maître du onsen !

Qu'est-ce qu'un onsen ? 

Onsen de l'hôtel Wakamizu

Commençons par le commencement ! Un onsen 温泉 (littéralement "source d'eau chaude") est un bain de source chaude naturelle, et grâce à son activité volcanique abondante, le Japon en possède beaucoup.

L'eau du onsen est chauffée par la géothermie souterraine et remonte à la surface en bouillonnant. Les conditions préalables à un onsen officiel sont que l'eau doit contenir au moins un des 19 éléments chimiques désignés qui se trouvent naturellement dans l'eau de source chaude, et qu'elle doit être à au moins 25°C lorsqu'elle sort du sol. Rotenburo est un autre mot que vous pouvez entendre au Japon et qui fait référence à un onsen de plein air (notre préféré !).

Les Sento, en revanche, sont des bains publics intérieurs alimentés par de l'eau chauffée ordinaire. Alors que les onsen sont généralement considérés comme un véritable plaisir, ce sont les bains publics quotidiens des Japonais ordinaires qui constituent une expérience très intéressante en soi, même s'il peut parfois être un peu intimidant d'y entrer seul, car très peu d'étrangers prennent le temps de les découvrir.

Néanmoins, les règles de conduite sont les mêmes pour le onsen et le sento, de sorte qu'avec vos nouvelles connaissances, vous pourrez vous attaquer à n'importe quel établissement de bains avec brio.

Collection Yukata

En quoi ces bains sont-ils si extraordinaires ?

Kurakawa Onsen

Les bains collectifs ne semblent pas vraiment attrayants aux yeux de la plupart des gaijin (étrangers), mais au Japon, ils font partie intégrante de la culture traditionnelle.

L'eau des onsen est considérée comme ayant une multitude de propriétés curatives depuis la nuit des temps, et elle est pleine de minéraux qui sont considérés comme bons pour la peau, la circulation et la santé de manière générale. Le bain onsen peut être un bel ouvrage en soi - fabriqué à partir de matériaux tels que le bois de cyprès, le marbre et le granit - il est souvent situé dans des zones d'une beauté naturelle exceptionnelle ou rattaché à de belles auberges traditionnelles, ce qui en accroît l'attrait.

Il n'y a vraiment rien de plus relaxant ou de plus thérapeutique que de se détendre dans un bain chaud après une longue journée - surtout quand on est entouré de neige, sur une plage, en surplomb d'une belle vue sur les montagnes ou en écoutant une rivière couler. Une fois le bain terminé, vous ne pourrez plus vous en passer !

Que dois-je donc savoir sur les onsen ?

Il existe un certain nombre de règles de conduite concernant les bains onsen, et cela peut donner l'impression que tout ceci est un peu angoissant et pénible lorsque vous ne savez pas trop ce que vous faites - mais lorsque vous les connaîtraient, vous vous rendrez compte que ce n'est pas si compliqué après tout.

Règles de conduite dans un onsen

📋 Les règles du onsen 📋

1. Nu de la tête aux pieds !

Oui - vous avez bien entendu. 🧖 Les slips de bain ne sont pas autorisés ! C'est (sans surprise) le détail qui dérange le plus les gens, et tout le monde chez Mon Kimono vous dira qu'ils ont tous ressenti la même anxiété la première fois qu'ils l'ont essayé. Mais une fois que vous osez vous mettre à nu, il ne faut pas longtemps pour s'y habituer - et quand vous voyez que les Japonais ne sourcillent pas, vous perdez vite conscience de votre nudité. (N.B. J'ai entendu dire qu'un peu de regard est de mise dans le onsen des hommes, mais je peux garantir que c'est très civilisé dans celui des femmes).

Pour ceux qui ne peuvent vraiment pas supporter l'idée de se déshabiller en public, il y a plusieurs façons de contourner le problème. D'abord, il existe de nombreux ryokan où les chambres d'hôtes sont équipées de bains rotenburo privés (ces chambres sont parmi les plus chères), et dans certaines auberges, les bains publics sont disponibles pour un usage privé sur demande. Une autre alternative est de visiter un onsen à l'eau laiteuse - une fois à l'intérieur, personne ne peut rien voir !

2. Prenez une douche avant de vous baigner.

Pour les Japonais, la pratique occidentale qui consiste à se laver dans le bain est, eh bien... assez dégoûtante en fait ! Même lorsqu'ils se baignent dans l'intimité de leur propre maison, les Japonais se nettoient toujours sous la douche avant de prendre un bain - et c'est encore plus important lorsque vous visitez un sento ou un onsen collectif - afin de garder l'eau aussi propre que possible.

À cette fin, chaque onsen dispose d'une rangée de douches à l'extérieur du bain. Le savon, le shampoing et l'après-shampoing sont généralement fournis (mais vous pouvez apporter le vôtre si vous préférez), et vous devez vous asseoir sur l'un des tabourets fournis pendant que vous vous lavez. Il est considéré comme mal élevé de se lever pendant la toilette, car vous risquez d'éclabousser l'une des personnes à côté de vous - et vous devez vous rappeler de bien vous rincer afin de ne pas mettre de savon dans l'eau du bain.

Bien que ce soit moins important que de prendre une douche avant de se baigner, la plupart des Japonais se rincent rapidement sous la douche après s'être baignés dans le onsen - ou s'ils retournent dans le bain après avoir utilisé un sauna ou un hammam.

3. Serviettes de toilette

À tout onsen, soit on vous fournira une petite et une grande serviette, soit il y en aura à louer. Ce n'est pas toujours le cas dans les bains sento, il est donc conseillé d'apporter la vôtre.

La grande serviette sert à vous sécher et doit être laissée dans le vestiaire (avec vos vêtements), tandis que la petite serviette est destinée au lavage et peut être apportée dans la zone de baignade. Vous pouvez emporter votre petite serviette dans la zone de baignade (en fait, beaucoup de gens les mettent sur la tête !), à condition de ne pas la laisser tomber dans l'eau.

Yukata Homme Traditionnel Noir

4. Cheveux et tête

Si vous avez les cheveux longs, pensez toujours à apporter un serre-tête ou à envelopper vos cheveux dans une petite serviette, car même si vous venez de vous laver les cheveux sous la douche - vous devez veiller à ce qu'ils ne se retrouvent pas dans l'eau du bain. Vous ne voudriez pas être assis parmi les boules de poils d'autres personnes, n'est-ce pas ? Voilà pourquoi.

En fait, même si vous n'avez pas de cheveux, vous devriez éviter de mettre votre tête sous l'eau, car il y a toujours un petit risque que l'eau partagée soit porteuse d'infection, et mettre votre tête sous l'eau augmente votre risque d'attraper quelque chose.

5. Tatouages

Les tatouages sont quelque peu tabous au Japon, en grande partie à cause de leur association avec le crime organisé japonais (les yakuza). Malheureusement, cela signifie que la plupart des onsen et sento interdisent complètement les tatouages - même s'il est évident que vous ne faites pas partie de la mafia. Cela n'a pas beaucoup de sens, mais les règles sont les règles !

Si vous avez un petit tatouage, vous pouvez très bien vous en sortir sans que personne ne s'en aperçoive - ou vous pouvez le recouvrir d'un sparadrap ou d'un pansement. Si vous avez un tatouage plus grand et difficile à recouvrir, vous risquez d'avoir plus de problèmes. Certaines solutions consistent à séjourner dans des auberges ryokan où il existe des bains rotenburo ou des onsen privés qui peuvent être loués pour un usage privé, ou à se rendre à l'onsen de l'hôtel tard dans la nuit, après que les autres clients se soient éloignés. Si vous êtes très courageux, vous pourriez même découvrir où se trouvent les véritables bains de yakuza - mais nous ne vous le recommandons pas !

6. Bruit

Les bains publics sont des lieux de socialisation et la plupart des visiteurs aiment discuter un peu pendant qu'ils se détendent - tant que vous ne faites pas de chahut, vous n'avez pas à vous inquiéter de faire trop de bruit.

7. Alcool

Onsen et sento affichent généralement des panneaux indiquant qu'il ne faut pas boire pendant que vous vous lavez - pour des raisons assez évidentes, je pense. Cela dit, une tasse de saké ou une bière fraîche pendant que vous vous baignez peut être divine, alors si vous avez votre propre rotenburo privé, n'hésitez pas du tout !

Nous vous invitons à profiter des sources chaudes japonaises (onsen) avec confort en respectant scrupuleusement les bonnes manières et traditions.

Et vous, vous seriez tenté par un peu de relaxation dans un onsen ? Faites-le nous savoir dans l'espace commentaire !

Laissez un commentaire

N'hésitez pas à nous donner votre avis ! 😄