Le Samue : le vêtement traditionnel des moines zen

De tous les vêtements traditionnels japonais, les samue sont les plus confortables, délibérément créés dans un souci de liberté de mouvement. Ils sont également faciles à porter et exempts de règles de style, si bien que, contrairement au kimono, il n'y a rien de difficile à apprendre. Cela explique pourquoi les samue sont si répandues aujourd'hui, que ce soit comme vêtement de travail, de loisir, de détente ou même comme pyjama. Alors, que sont les samue exactement ? Voici tout ce que vous devez savoir !

Qu’est-ce qu’un Samue ?

Qu'est-ce qu'un Samue ?

Les samue japonais sont des ensembles veste et pantalon confortables qui ont été créés par les moines zen, mais qui sont aujourd'hui portés à la maison, dans les ateliers, les temples, les hôtels et les magasins par les hommes et les femmes dans tout le Japon. Le mot samue (作務衣) en japonais signifie vêtements de travail, mais de nos jours, il s'agit tout autant de vêtements de loisirs. Vous pouvez également entendre le mot samugi, qui a la même signification.

A quoi ressemble un Samue ?

La veste de samue est à peu près à la longueur des cuisses, se croisant sur la poitrine comme un yukata, et nouée par une simple attache (pas de noeuds de ceinture obi difficiles à apprendre !). Les pantalons de samue atteignent les mollets ou les chevilles et sont munis d'une fermeture à cordon à la taille, qui est souvent élastiquée de nos jours.

Sachant que la samue est avant tout une question de confort, il est généralement fabriqué en coton ou en lin. Le style est simple, généralement d'une seule couleur unie de haut en bas. Les motifs tissés ou brodés sont souvent simples.

Le samue peut être de toutes les couleurs imaginables ! Une couleur populaire est le bleu japonais : la teinture indigo naturelle emblématique. Portée au travail, la samue a tendance à être dans cette teinte marine, ou dans d'autres couleurs foncées telles que le marron ou le noir.

👉 Consultez notre article sur Comment porter une ceinture obi !

Quelles sont les origines du Samue ?

A l'origine, le Samue était un vêtement de travail des moines zen à caractère non spirituel, et il continue d'être porté dans les monastères et couvents bouddhistes zen à ce jour. Toutes les activités autour du temple, comme couper du bois ou balayer, qui font partie des pratiques des moines et des nonnes sont appelées samu, donc les samue ont été créés pour être portés pendant le samu. C'est précisément pour cette raison que ces vêtements de travail traditionnels japonais ont été conçus pour être commodes et faciles à porter, sans manches longues pour gêner, avec des cordons pour maintenir le tout en place. Au début, le samue n'était que la partie supérieure, mais il était plus long qu'aujourd'hui, et ressemblait à une tunique descendant jusqu'aux genoux. Le pantalon est entré en scène un peu plus tard.

Mais le samue n'est pas le seul vêtement porté par le clergé bouddhiste, il ne faut donc pas la confondre avec les longues robes fluides portées pour des occasions plus spirituelles.

Qui porte le Samue aujourd'hui ?

Qui porte le Samue aujourd'hui ?

Comme les samue ont été conçus à l'origine comme des vêtements de travail traditionnels japonais, ils ont été adoptés pour un usage pratique dans de nombreux domaines, notamment par les artisans et les artistes. Il n'est pas rare de voir des Japonais porter des samue dans des ateliers, des studios ou même des bureaux.

Bien sûr, les moines bouddhistes zen portent toujours la samue. Si vous séjournez dans un temple et que vous pratiquez le zazen, vous constaterez que la samue est privilégiée pour la pratique de la médiation zazen. D'autres pratiques ayant des liens profonds avec le bouddhisme zen ont également intégré le samue. Il est donc souvent porté lors des cérémonies du thé, ou par les calligraphes, et les musiciens traditionnels comme les joueurs de shakuhachi. Dans la même veine, le samue est un excellent choix pour des activités comme le yoga.

Si vous séjournez dans un hôtel japonais traditionnel, il se peut que l'on vous propose de porter un samue au lieu ou en plus d'une robe de yukata. Ils sont assez élégants pour être portés dans tout l'hôtel, et assez confortables pour être portés dans votre chambre comme pyjama. C'est pourquoi de nombreuses personnes portent la samue à la maison, que ce soit pour recevoir des invités ou pour se coucher. En fin de compte, tous ceux qui le souhaitent peuvent et devraient porter le samue aujourd'hui.

Comment porter un Samue ?

Samue est le vêtement le plus facile à enfiler au monde ! Ils sont amples, alors il suffit d'enfiler le pantalon et de le nouer à la taille, puis de fermer la veste avec un nœud sur le côté. La seule chose à retenir pour nouer la veste, comme pour tous les vêtements traditionnels japonais, est de faire passer le côté gauche sur le côté droit, de manière à nouer la veste sur le côté droit. Les manches et les jambes du pantalon sont parfois munies d'un cordon de serrage pour ajuster le serrage. Le plus souvent, les pantalons ou la veste ont des poches, voire les deux.

Certaines personnes portent un sous-vêtement de samue, généralement blanc et reprenant la forme du samue, qui se détache légèrement autour du cou. Certains sous-vêtements ont un col teinté assorti au samue, de sorte qu'ils sont pour la plupart invisibles en dessous, mais le plus simple est un simple T-shirt, avec ou sans col en V selon ce qui vous convient ! En été, un sous-vêtement léger absorbant la sueur est une bonne idée pour garder votre samue propre, et en hiver, un sous-vêtement plus épais vous tiendra chaud.

Que doit-on porter avec un Samue ?

S'il fait froid, un manteau chaud peut être nécessaire. Vous pourriez essayer une veste japonaise en hanten épais, qui se marie bien avec la samue.

Les samue sont généralement très simples et ne nécessitent pas beaucoup d'ornements, mais vous pouvez essayer une épingle à cheveux kanzashi pour un peu plus d'éclat !

Ce que vous porterez aux pieds dépendra de l'endroit où vous vous trouvez, mais si vous êtes en déplacement, la samue se porte très bien avec des sandales.

👉 Consultez notre article sur les sandales japonaises !

Comment acheter un Samue ?

Comment acheter un Samue ?

Avec un vêtement aussi libre et confortable, il est difficile de se tromper. Les Samue sont vendues en ensemble, alors gardez à l'esprit qu'il est difficile d'acheter le haut et le bas séparément.

Les Samue sont disponibles en différentes tailles, mais comme pour les pyjamas, vous devez vous assurer qu'ils sont amples. Il faut également vérifier si le vêtement est teint avec des colorants chimiques ou naturels, comme l'indigo japonais. Les teintures naturelles demandent plus de travail et sont donc plus chères. Elles doivent être lavées et stockées avec soin pour préserver le plus possible la couleur.

Pour obtenir une samue de la meilleure qualité, il est évident que vous devez rechercher des vêtements Made in Japan !

À part cela, c'est à vous de décider de la couleur et du tissu que vous souhaitez, que vous optiez pour une tenue de travail unisexe ou pour un style coloré plus décontracté. Mais surtout, optez pour le confort.

Quelles sont les différences entre le Samue des hommes et celui des femmes ?

Les samues ne sont pas nécessairement sexuées, donc les hommes et les femmes peuvent porter le samue traditionnel de base.

Comme pour tous les vêtements traditionnels japonais, la différence la plus évidente réside dans la couleur et le style. Alors que les samue unisexes sont généralement indigo, noir ou marron, les versions modernes offrent une grande variété de couleurs au choix. Ces couleurs ne sont pas uniquement destinées aux femmes, mais reflètent le fait que les samue ne sont plus seulement des vêtements de travail, mais aussi des vêtements de loisirs. Il n'est pas nécessaire de s'en tenir à des couleurs traditionnelles pour choisir un pyjama par exemple, c'est pourquoi les vêtements de nuit traditionnels japonais sont disponibles dans toutes les couleurs.

Quelle est la différence entre Samue et Jinbei ?

Différence Samue Jinbei

Le jinbei est un autre vêtement traditionnel japonais qui est encore populaire pour les femmes et les hommes au Japon à ce jour. Le jinbei et le samue ont beaucoup en commun, mais qu'est-ce qui les différencie ? La plus grande différence est la saisonnalité : le samue peut être porté toute l'année, tandis que le jinbei est un vêtement exclusivement estival. C'est pourquoi les jinbei ont toujours des manches courtes et des pantalons courts, tandis que les samue ont des manches longues et des pantalons longs. Pour une meilleure circulation de l'air pendant les étés chauds et humides du Japon, les jinbei ont souvent des pièces en tricot de fil transparent sur les ourlets des épaules.

👉 Pour en savoir plus, consultez notre article sur les 8 Vêtements traditionnels japonais !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés