zoom sur la souvenir jacket japonaise

Souvenir Jacket : Zoom sur la veste souvenir japonaise

de lecture

Katy Perry l'a porté. Zayn Malik l'a portée. Kanye West l'a portée. Louis Vuitton et Gucci en ont fait leur propre version. Mais tout a commencé dans une ville portuaire japonaise près de Tokyo.

Le souvenir jacket japonais, cette veste en satin brodée à manches longues de style collège ou letterman que vous avez sans doute vue un million de fois au Japon, a fait du chemin : il est passé de simple souvenir à porter aux épaules de Kanye West. Et nous sommes presque sûrs que Kim Kardashian y a aussi goûté. Mais si pour beaucoup cette veste tape-à-l'œil peut sembler n'être rien d'autre qu'un kitch vendu dans les magasins de souvenirs, elle porte en elle une longue histoire aux racines culturelles américaines et japonaises profondes. Ces vestes en satin sont également connues sous le nom de "vestes souvenirs", "vestes Yokosuka", "sukajan", ou parfois même de "vestes rebelles", bien que ce terme semble être tombé en désuétude ces dernières années.

Sukajan Reversible

Les origines du « Souvenir Jacket »

Les racines du souvenir jacket, ou Sukajan en japonais, remontent aux soldats américains postés dans le théâtre du Pacifique après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pendant l'occupation d'après-guerre, les troupes américaines ont commencé à faire coudre à la main des motifs japonais traditionnels dans le dos de leurs vestes pour commémorer leur séjour au Japon. Les motifs les plus populaires étaient les dragons japonais (et chinois), les tigres, les fleurs de cerisier et les arbres. D'autres soldats ont choisi des œuvres d'art locales allant des cartes traditionnelles aux geishas. Ces vestes incorporaient souvent de la rayonne (viscose en Europe) et de la soie et, dans certains cas, étaient en fait fabriquées à partir d'un surplus de soie récupéré dans des parachutes militaires. Ces vestes étaient ramenées aux États-Unis comme souvenirs au sens propre et étaient parfois achetées comme cadeaux pour les membres de la famille et les amis proches. Outre les motifs brodés, ce style de veste se définit par sa coupe, qui est similaire à celle d'un bomber de baseball américaine classique (ce que nous appelons Teddy). Ils incorporaient souvent des couleurs vives et des manches contrastées. L'origine du terme "Sukajan" est contestée ; certains pensent qu'il s'agit d'une fusion de Sky Dragon Jacket en japonais. D'autres font remonter l'origine du nom à Yokosuka, une région où étaient stationnés des soldats américains ; il suffit de combiner les mots "Yokosuka" et "Jumper" aux accents japonais pour obtenir "Sukajan".

Des sukajan simples et des modèles de marque indémodables en édition limitée sont disponibles dans la plupart des magasins de vêtements de Tokyo, mais si vous recherchez le modèle original, fortement brodé, vous devrez quitter la ville pour vous rendre à Yokosuka - d'où le souvenir jacket est originaire.

Origine Souvenir Jacket

Le Souvenir Jacket : De la veste souvenir au prêt-à-porter

Yokosuka dans la préfecture de Kanagawa est devenu célèbre pour ses Sukajan Jackets grâce à sa longue histoire militaire. Cette région a été le siège des premières bases navales du Japon, de son arsenal naval et, après la deuxième guerre mondiale, elle a accueilli la Septième flotte américaine et la Force d'autodéfense maritime japonaise.

Ces blousons sont basés sur les vestes américaines de type "letterman" ou "college", qui ont été popularisées pour la première fois dans les années 1930 (Vous les connaissez peut-être aussi sous le nom de Varsity ou Stadium Jackets). Ces styles ont trouvé leur chemin au Japon pendant la période d'après-guerre, lorsque les soldats américains en partance pour le Japon ont cherché des souvenirs et des moyens de commémorer leur séjour dans ce pays. Comme peu d'entre eux avaient les moyens ou l'espace nécessaires pour ramener beaucoup d'articles chez eux, beaucoup se sont tournés vers leurs vêtements pour trouver l'inspiration. Les sukajan originaux étaient souvent des vestes de bombardier, de simples manteaux, ou même des vestes confectionnées à partir de vieux parachutes, avec des écussons brodés représentant des animaux, des motifs ou des écritures japonaises. Chaque veste était généralement cousue à la main, de sorte qu'il n'y ait pas deux vestes identiques.

Dans les années 1950-70, avec la popularité des vestes Letterman à l'étranger et parmi les jeunes générations, des sukajan plus élaborés et plus colorés ont été produits en plus grand nombre. Ces vestes en satin n'étaient pas seulement populaires auprès des soldats, mais elles sont devenues un article pour la classe ouvrière, et un article de mode pour les jeunes rebelles (yankee) également, tout comme les vestes de motard en cuir rendues populaires par Marlon Brando, James Dean, et le mouvement punk. Dans le Japon des années 60, le souvenir jacket est devenu une mode que de nombreux adolescents ajoutaient dans leur garde robe, car il constituait un acte de défi contre la société japonaise dominante.

Dans les années 80 et 90, le sukajan est devenu un article de masse disponible dans un plus grand nombre de magasins qu'auparavant, non seulement au Japon mais aussi à l'étranger. Dans les années 2000, avec H&M, Forever 21, Zara, Louis Vuitton et les propres versions de la veste de Gucci, il a connu un grand retour à la  la mode rapide dans la haute couture.

Ironiquement, cependant, les vestes de la meilleure qualité et les plus recherchées sont toujours produites en nombre limité à Yokosuka.

Collection Sukajan

Posséder son propre « Souvenir Jacket »

La première chose à retenir avant d'acheter un sukajan est que ce ne sont pas des vestes destinées à être portées pour se réchauffer ou se protéger de la pluie. Les vestes en satin authentique peuvent subir des dégâts des eaux si elles ne sont pas entretenues correctement, tandis que les vestes en rayonne/synthétique peuvent résister à une usure importante. La broderie finira par s'effilocher au fil du temps, si bien que si vous optez pour une version bon marché, vous n'en tirerez peut-être qu'une ou deux saisons, tandis qu'une version légèrement plus chère peut durer environ quatre à six saisons d'utilisation intensive. Si vous recherchez un sukajan pour l'hiver, vous devrez en trouver un avec une doublure zippée ou devraient porter un sweat-shirt zippé, un pull à capuche ou une veste à capuche en dessous, ça vous donnera un look décontracté et streetwear !

Ces vestes sont conçus pour être un peu plus confortables que les autres vestes. Le bordures sont élastiques autour du poignet et de la taille, tandis que le reste de la veste s'adapte parfaitement à toutes les morphologies. L'idéal serait de ne porter qu'un t shirt en coton sous un sukajan, car c'est censé être le point fort de la tenue, mais si vous n'êtes pas fan des coupes ajustées (cintrées) ou courtes, vous devriez essayer d'en acheter un qui soit deux tailles plus grand que ce dont vous avez besoin, pour un look oversize.

N'oubliez pas que ces vestes peuvent également être assez onéreuses, alors vérifiez votre compte bancaire avant de sortir la carte bancaire. Les sukajan synthétiques ou produits en série peuvent coûter entre 4 000 et 30 000 yens (30€ à 250€), tandis que ceux des boutiques spécialisées vont de 15 000 à plus de 80 000 yens (120€ à 650€). Ces prix dépendent du tissu, de la quantité et du détail de la broderie, et de la boutique, bien sûr. Dans certains magasins, vous pouvez également trouver des souvenir jackets réversibles, qui présentent des motifs uniques sur les deux côtés de la veste, ce qui permet une multitude de possibilités. 

Où acheter votre « Souvenir Jacket »

Chez Mon Kimono nous vous proposons une gamme de Sukajan authentiques et d'une qualité supérieure grâce au savoir-faire de nos collaborateurs japonais. Voici une sélection de nos vestes best-seller :

  • Sukajan Envolée Fleurie
  • Sukajan Aveugle Par Amour
  • Sukajan Koi
  • Sukajan Grue Fleuri

Si toutefois, vous souhaitez puiser à la source, rendez-vous rue Dobuita à Yokosuka. Cette rue commerçante japonaise intemporel ressemble encore à ce qu'elle était à l'époque où ces magnifiques vestes souvenirs ont été popularisés pour la première fois. Elle abrite également de nombreux restaurants étonnants qui servent les célèbres curry et hamburgers de Yokosuka.  Cette rue commerçante est très amusante, et c'est aussi un lieu de rendez-vous idéal. Vous y trouverez de nombreux magasins toujours spécialisés dans le sukajan.

Si vous êtes inspiré à être un rebelle sans cause mais avec un bomber en satin des plus stylés, jetez un oeil à notre collection de Sukajan ou faites directement un tour à Yokosuka et vous trouverez sûrement celui qui vous conviendra le mieux ! Alors s'il vous plaît, partagez cet article avec Kanye, Katy et Zayn. Ils méritent de savoir d'où viennent leurs vestes satinées.

Laissez un commentaire

N'hésitez pas à nous donner votre avis ! 😄