teru teru bozu la poupée traditionnelle japonaise

Teru Teru Bozu : La poupée traditionnelle japonaise

de lecture

La saison des pluies peut être déprimante - à moins que vous ne l'égayiez avec une poupée Teru Teru Bozu.

Vous vous souvenez des célèbres scènes de N'oublie jamais, Diamants sur canapé et Méprise multiple ? Oui, ces scènes là. Dans les films, les jours de pluie sont marqués principalement par des baisers passionnés sous la pluie. Je ne sais pas pour vous, mais ma vie ne fonctionne pas de cette façon. Dans mon monde, la pluie signifie des jours de mélancolie, des intérieurs moisis et des cheveux en bataille.

Teru Teru Bozu dans Yama No Susume

Je suis tombé pour la première fois sur un Teru Teru Bozu à cette époque l'année dernière. Pour passer le temps, je traînais avec la bibliothécaire de mon école, une femme d'âge mûr, au tempérament ensoleillé, qui, comme la plupart des Japonais, s'acquittait au mieux de sa tâche. Contrairement à moi, lorsqu'elle trouvait du temps libre, elle le passait avec sagesse : elle fabriquait toutes sortes de pièces pour décorer la bibliothèque de l'école dans l'espoir d'apporter de la joie à ses élèves. En cette occasion précise, Fukuda sensei fabriquait des Teru Teru Bozu en prévision de la saison des pluies.

🎎 Qu'est-ce qu'un Teru Teru Bozu ?

Les Teru Teru Bozu ou "petites poupées japonaises chasseuse de pluie", comme nous aimons les appeler, sont des poupées japonaises traditionnelles fabriquées à la main à partir de papier de soie ou de tissu, généralement blanc et d'apparence fantomatique, elles sont accrochées à l'extérieur des portes et des fenêtres au Japon dans l'espoir d'un temps ensoleillé. Vous en verrez beaucoup, surtout pendant la saison des tsuyu (pluies) et lors d'occasions spéciales, comme un festival en plein air ou des fêtes de la moisson.

Les mots teru (照る), qui signifie "briller", et bozu (坊主), qui signifie "moine", soit "moine bouddhiste" (ou à une personne devenue chauve), font appel aux pouvoirs magiques d'un moine pour stopper la pluie. Les Teru Teru Bozu sont particulièrement populaires auprès des jeunes enfants japonais, qui les découvrent pour la première fois à l'école maternelle ou à la garderie grâce à une belle comptine, un peu effrayante cependant, qui est devenue populaire en 1921. La comptine appelle Teru Teru Bozu pour ramener les jours ensoleillés, promettant que si le vœu est exaucé, beaucoup de saké sera accordé, et sinon, son cou sera coupé. Que dire - les comptines et chansons pour les enfants de l'époque ne correspondaient pas exactement aux airs de Disney auxquels nous sommes habitués aujourd'hui.

🌧️ Legende du Teru Teru Bozu

A. Légende du Teru Teru Bozu : Le moine du beau temps

De nombreuses légendes se cachent derrière les origines de ces mignonnes poupées météorologique, dont certaines sont assez terrifiantes. L'une d'entre elles raconte que Teru Teru Bozu était un "moine du beau temps" mort tragiquement dans le Japon féodal et avait promis à un village japonais en proie à une pluie diluvienne qu'il arrêterait le mauvais temps et sauverait les terres agricoles. Mais la pluie a continué et le seigneur féodal en colère a ordonné la décapitation du moine, puis a enveloppé sa tête dans un tissu blanc et l'a suspendue pour souhaiter du beau temps.

B. Légende du Teru Teru Bozu : La fille au balai

Une autre légende raconte que la tradition du Teru Teru Bozu s'est répandue en Chine pendant la période Heian, et le bozu n'était pas un moine, mais une jeune fille avec un balai. Comme le raconte l'histoire, pendant une période de fortes pluies, une fille était sacrifiée pour sauver la ville en se dirigeant symboliquement vers le ciel où elle balayerait les nuages du ciel. Depuis lors, les gens se sont souvenus d'elle en recréant des figures de papier découpé lui ressemblant et les accrochaient dehors dans l'espoir qu'il fasse beau.


Comme le veut la tradition, vous faites un Teru Teru Bozu à visage découvert, vous l'accrochez à votre fenêtre et vous attendez avec impatience. Si le jour suivant, la Teru Teru Bozu a opéré et que le soleil brille, vous montrez votre gratitude en dessinant un visage souriant. Si toutefois, votre poupée n'a pas réussi sa mission... nous vous conseillons d'être gentil et de lui donner une autre chance. Après tout, ce n'est plus le Japon féodal !

✂️ Créer son propre Teru Teru Bozu

Faire un Bozu Teru Teru est aussi facile que de faire des ramen instantanés. Tout d'abord, préparez deux morceaux de tissu carrés de même taille ou utilisez simplement deux morceaux de papier de soie et un élastique. Ensuite, froissez un des morceaux de tissu en forme de boule pour la tête, puis enroulez l'autre morceau autour, en le tordant pour faire la tête de la poupée. Enfin, utilisez votre élastique pour maintenir la tête en place. Et si vous voulez être un peu plus créatif, le tutoriel YouTube suivant vous montre comment faire un très mignon Teru Teru Bozu à partir d'un matériau en laine douce ! Le principe est essentiellement le même. 

 

Espérons que le soleil brillera demain !

Laissez un commentaire

N'hésitez pas à nous donner votre avis ! 😄