Kanzashi

Il est grand temps d'envoyer valser vos strass, vos barrettes et vos chouchou !

Vous en avez marre de la barrette à cheveux, du bandeau, de l’élastique ou de la pince à cheveux ? Vous aimez la culture japonaise et souhaitez essayer de nouveaux accessoires de coiffure sans trop d'efforts ? C'est le moment propice pour investir dans un pic à cheveux élégant tel que le Kanzashi. Un accessoire porté depuis des millénaires resté tendance aujourd'hui grâce à un design élaboré et singulier. Alors, dites ADIEU à serre têtes et ruban, et accueillez ce sublime accessoire orientale au coeur de votre chevelure dès maintenant !

Qu’est-ce qu’un Kanzashi ?

Un Kanzashi est un ornement traditionnel japonais porté par la gente féminine afin d'agrémenter leurs coiffures. Au Japon, certains Kanzashi sont utilisés comme arme d'auto-défense, ce sont le plus souvent les plus longues épingles.

A ne pas confondre avec le tsumami kanzashi, soit l'art et les techniques utilisés pour confectionner ces fleurs au Japon.

A. Histoire de l'accessoire pour cheveux japonais

C'est au cours de l'ère Jomon que les Kanzashi furent utilisés pour la toute première fois au Japon. Les japonais portaient des tiges ou des épingles à cheveux pensant que ça éloignerait les esprits maléfiques. 

Durant l'ère Heian, les coupes de cheveux évoluent pour les femmes. Alors que jusque-là les femmes portaient des chignons haut comme coiffure, le standard fut attachés bas ou alors simplement cheveux longs raides et détachés. Finalement, le terme kanzashi finira par devenir le terme générique pour désigner tous les ornements de coiffure.

A la toute fin de l'ère Edo, au XIXe siècle, ces bijoux pour cheveux se généralisent au Japon, les coiffures devenant de plus en plus élaborées, complexes et sophistiquées. Différents corps de métier d'artisanat commencent à produire des accessoires pour cheveux finement décorés, pouvant même être utilisés comme arme défensive en fonction des métaux ! On parle alors d'art du kanzashi, et à la fin de la période Edo, il atteint son apogée : de nombreux styles et modèles d'ornements naissent.

B. Quand porter ces bijoux de cheveux ?

Aujourd'hui, les kanzashis sont surtout réservés aux coiffures de mariées, en accord avec les vêtements traditionnels japonais portés au quotidien et professionnellement par les geishas, les tayū ou les oiran ou aux adeptes de la cérémonie japonaise du thé et de l'ikebana. Cependant, on constate actuellement un engouement chez les jeunes femmes japonaises désireuses d'ajouter une touche d'élégance à leurs tenues de travail et qui optent pour des bijoux de tête.

Au Japon, ce sont traditionnellement les saisons qui déterminent l'accessoire de coiffure à porter. Mais de nos jours, cette coutume est surtout respecté par les geishas et les maiko, qui sont bien souvent les seules femmes japonaises à porter le kanzashi désormais.

Comment porter un Kanzashi en 2020 ?

Le bijou de cheveux est un incontournable dans le dressing de toute beauty addict. Discret (ou pas !), de formes et de tailles variées, ces accessoires sont ultra tendance. N'allons pas dire que ça métamorphose une tenue pour femme, toutefois, c'est la touche glamour et sensuel idéal à accessoiriser avec toutes les coiffures, que ce soit un chignon banane, un chignon de mariage, une queue de cheval ou même les cheveux lâchés ! Passons en revue quelques types de Kanzashi et comment les porter.

A. Le Tama, le pic à chignon

En occident, nous avons tendance à les appeler les pics à chignon japonais, le Tama Kanzashi est un un style de Kanzashi fait à partir d'une épingle à cheveux portant une boule de couleur ou une perle à son extrémité. Au Japon, la saison dicte la couleur de la perle. Le tama kanzashi est très courant et peut être porté par des femmes de tout âge. Divers matériaux sont utilisés, du verre au métal argenté, en passant par les pierres gemmes onéreuses telles que le jade. Plus la boule est grosse, plus la demoiselle doit être jeune.

B. Le Ogi, pour la coiffure de mariage

Le Ogi-Bira Kanzashi est l'accessoire cheveux idéal pour un mariage au thème nippon ou simplement oriental. Il met en scène une épingle en forme d'éventail portant de fin fils métalliques se mouvant en même temps que les mouvements de la tête. Traditionnellement porté par les maiko, c'est le bijou de tête idéal pour sublimer votre coiffure de mariée ! Au Japon, ce style de Kanzashi est aussi appelé "style princesse", ça tombe plutôt bien, pas besoin d'un diadème finalement !

C. Le Dome Kanoko, vous avez dit coiffure de soirée ?

Faits de différents matériaux tels que l'écaille de tortue, le jade, le corail, l'or, l'argent ou même des pierres semi-précieuses, ces kanzashi de forme arrondie sont incrustés d'éléments précieux. Il faut oser porter cet accessoire traditionnellement porté à l'arrière du wareshinobu de la maiko.

Des Kanzashi au grè des saisons

Comme dis plus haut, les ornements japonais changent en fonction des saisons d'après les traditions japonaises. Cela se remarque surtout chez les geishas et les maiko portant des kanzashi au quotidien sur leurs belles coiffures :

  • Janvier : Le pin (sho), le bambou (chiku) et l'abricotier (bai) sont des motifs courants, ensemble ils forment le motif shochikubai. On retrouve aussi des motifs de moineaux, de grues et même de hagoita (un jeu de volant traditionnel)
  • Février : De jolies fleurs d'abricotier du Japon (ume) rose ou rouge sont le motif fréquent. Symbolisant l'amour et le printemps sous-jacent. Juste avant ce dernier on retrouve aussi des kusudama (boule de fleurs).
  • Mars : Fleurs de colza, camélias, pivoines, poupées (Hina Matsuri), et même des papillons pour les Kanzashi du mois de mars.
  • Avril : Des lanternes bonbori et des fleurs de cerisier (sakura) annoncent l'arrivée de l'été.
  • Mai : l'iris bleu et la glycine japonaise sont souvent utilisés sur le kanzashi. Dans l'ancien calendrier, le mois de mai signifiait la saison des pluies, c'est pourquoi les gens utilisent une couleur fraîche.
  • Juin : l'hortensia et le saule sont souvent utilisés. Ce mois-là, la couleur du Kanzashi devient bleue ou verte, donnant un sentiment de fraîcheur.
  • Juillet : Toute la ville de Kyoto est plongée dans l'esprit du festival de Gion, si bien que le style et le kanzashi de la maiko deviennent des éventails uchiwa, ou sensu quelquefois. Leur kimono devient de couleur claire et des poissons rouges sont également utilisés dans leurs kanzashi. 
  • Août : Les belles-de-jour et l'herbe susuki sont de rigueurs. Les maiko portent également des pétales argentés et blancs
  • Septembre : les campanules et les trèfles sont souvent utilisés. À cette époque, l'atmosphère de Kyoto est parfaite pour se détendre et les tons violets annonce l'approche de l'automne.
  • Octobre : le chrysanthème, qui est la fleur typique de l'automne, est le mofif principal. Elle symbolise aussi la famille impériale, les couleurs les plus répandus sont le rose, le blanc et le rouge, voir le violet.
  • Novembre : les feuilles rougeoyantes des érables japonais en Automne sont beaucoup représentées sur les Kanzashi. Sans oublier les feuilles de gingko et de liquidambar également.
  • Décembre : Les japonais confectionnent des fleurs à partir de gâteaux de riz (mochi) appelées mochibana. Les porte-bonheurs colorés et les feuilles de bambou figurent aussi beaucoup sur les Kanzashi de décembre chez les maiko.

Tsumami Kanzashi, l'art de plier des fleurs

Depuis 1982, le Kanzashi n'est plus seulement un ornement traditionnel. Le Tsumami est une technique traditionnelle japonaise de fabrication de pétales, de fleurs, d'oiseaux... Pour les Kanzashi (vous savez, ces épingles à chignon ornementales donc on parle depuis 5 minutes ?). Comme les japonais aiment à direr qu'ils portent l'art sur eux, le Tsumami Kanzashi est porté par les femmes depuis environ 200 ans pour accompagner le vêtement traditionnel japonais : le kimono. Aujourd'hui, on le retrouve surtout au cours des fêtes annuelles, comme le Nouvel An, la fête des filles ou la cérémonie de la majorité, sans oublier les mariages.

Bien qu'il s'agisse d'un artisanat traditionnel japonais, le Tsumami peut être utilisé dans divers endroits. Vous pouvez par exemple l'utiliser pour des accessoires modernes comme des boucles d'oreilles, des broches, des bandeaux, des rubans même !

Il peut également être utilisé dans la vie quotidienne, par exemple pour la décoration intérieur !

A vous de choisir !

Chez Mon Kimono, nous vous proposons des kanzashi traditionnels de qualité supérieure grâce à notre savoir-faire et à la contribution de nos collaborateurs japonais. Vous trouverez chez nous les accessoires cheveux qui vous conviennent, pour toutes les saisons, occasions, goûts et motifs. Pour les femmes, dans un style chic et décontracté.