Yukata

-15% avec SUMMER15

Code promotionnel à saisir au moment du paiement

Le yukata : le kimono d'été

Pendant la saison estivale, les Japonais vêtissent un autre type de vêtement : le Yukata. Célèbre en Japon, les Yukata sont considérés comme des kimonos d’été, pour femme-homme. Grâce à sa légèreté et son côté glamour, ce peignoir femme est l’un des incontournables au Japon pendant l’été. D’ailleurs, elle est synonyme d’élégance et de féminité. Il se porte aussi bien comme vêtement de nuit que pour contempler les feux d'artifice.

Quand les beaux jours pointent le bout de leur nez, les femmes et les hommes déambulent sur les rues habillées de yukata. D’ailleurs, depuis quelques années, ce ne sont plus que les Japonais qui mettent ce peignoir emblématique de la saison estivale au pays du soleil levant. En effet, les étrangers s’y mettent également.

Avant destinée aux fêtes estivales, le yukata est maintenant un « must-have ». Point en revue sur cette tenue traditionnelle japonaise.

Qu’est-ce qu’un Yukata ?

Un Yukata se définit comme un kimono japonais conçu spécialement pour l’été. Ses principales caractéristiques sont la finesse et la légèreté, le rendant facile à porter. Généralement, ce kimono d’été pour femme et pour homme est produit à base de pur coton, coton bio ou du synthétique. D’ailleurs, à l’origine, le yukata était réalisé en lin.

C’est un habit ayant une coupe droite et des manches longues. Ces dernières sont tombantes et sont très amples. À titre d’information, les manches des yukata pour les femmes sont de 20 cm, alors qu’elles sont de 10 cm pour les hommes.

Le yukata doit être porté avec sous-vêtements de couleur blanche et fait en coton. En outre, les femmes mettent ce peignoir kimono avec des poids nus ou des Geta, sans oublier les accessoires pour rester élégantes : Obi, éventail et Kinchaku.

Mais, quand porter le yukata ? Cette tenue estivale se porte en été, surtout lors des Hanabi et des Matsuri. C’est une tenue phare pour les femmes, même si les hommes en portent également. Par ailleurs, dans la plupart des hôtels et des onsen au Japon, les maîtres d’hôtel mettent à disposition des invités ces peignoirs. D’ailleurs, le saviez-vous, en Japonais, Yukata signifie « peignoir de bain ».

Quelle est l’origine du Yukata ?

Le terme Yukata vient de deux mots « katabira », qui signifie sous les vêtements et « yu », qui veut dire bain. Pendant l’ère de Heian, les nobles se vêtissent des yukata drapés en lin après le bain. Donc, à l’époque, le Yukata est un peignoir de bain femme et un peignoir de bain homme. Comme cette tenue absorbe la transpiration et est ventilée, c’est devenu un vêtement de sortie de bain. D’ailleurs, certaines personnes l’utilisaient comme vêtements de nuit.

Quelques années plus tard, ce sont les guerriers japonais qui ont eu l’honneur de porter cette tenue traditionnelle. Le public le portait également durant le bain public.

Le Yukata traditionnel

Généralement, les yukata japonais sont fabriqués en coton indigo. Toutefois, actuellement, plusieurs motifs et coloris existent. Au même titre que le kimono traditionnel, la clarté et les motifs du yukata dépendent de l’âge de la personne. Un peignoir enfant est souvent multicolore et imprimé. Quant aux jeunes femmes, elles ont droit à un yukata avec un imprimé fleuri. Cependant, le yukata kimono femme âgée a des motifs géométriques et de couleur bleu foncé.

Le come-back du yukata

Dès la fin de l’année 1990, cette tenue traditionnelle japonaise a fait son grand retour. Depuis cette période, les jeunes femmes portent des yukatas pendant la saison estivale. Il se porte maintenant de manière personnalisée, et non bornée par la tradition, malgré le côté traditionnel de ce vêtement.

Le Yukata moderne

À l’heure actuelle, le yukata japonais a le vent en poupe. Il est devenu la tenue incontournable de l’été. On apprécie ce vêtement traditionnel japonais par sa légèreté, ses motifs variés et son côté décontracté. Le yukata se porte lors des occasions publiques et les festivals, mais pas que ! Le yukata avec un fond blanc se porte pendant les jours, et même à la maison. De cette façon, tu resteras au frais durant la chaleur estivale !

Comment mettre un yukata ?

En règle générale, un yukata se compose d’une ceinture à nouer et d’une robe. Cette tenue se porte au-dessus des sous-vêtements.

La robe

Après avoir enfilé la robe, il suffit de rabattre sa partie droite sur ton corps. Puis, place la partie gauche au-dessus de cette dernière. Ces étapes pour enfiler la robe sont essentielles ? En effet, quand la partie gauche est sur la poitrine, le yukata se porte durant les funérailles. Pour éviter la fashion faux-pas, évite de tromper de sens !

L’obi

L’obi est un accessoire indispensable pour que la robe soit maintenue en place. À cet effet, l’idée est de mettre l’obi au centre de ton ventre, sur l’avant. L’obi se met sur la taille pour les femmes et sur les hanches pour les hommes. Puis, il suffit de l’enrouler en allant de l’arrière vers l’avant. Une fois les deux tours terminés, la dernière étape consiste à le nouer en triangle.

Les réglages

Rares sont les yukata qui ont des longueurs propres. Par conséquent, tu dois trouver des astuces pour cacher l’excès de tissu. À cet effet, l’astuce est de dissimuler l’excédent de tissu en faisant des petits plis sur la taille. Cette étape est très délicate et nécessite l’aide d’une autre personne !

Les accessoires

La vente des yukata se fait sans accessoire. Mais, la plupart des boutiques spécialisées dans la vente des produits japonais offrent plusieurs accessoires pour enjoliver la tenue. Ainsi, pour parfaire la tenue, tu peux opter pour des bijoux d’obi, des chaussures traditionnelles, des hanten et des épingles à cheveux. Ton imagination est ta seule limite !

Quelles sont les matières de fabrication des yukata ?

Les yukata se doivent d’être légers, confortables et faciles à porter. Ainsi, leur matière de fabrication doit également suivre ces mots d’ordre : confort et légèreté. La matière première du yukata reste le coton, une matière douillette et confortable, mais d’autres fabricants utilisent également le polyester. Dans tous les cas, les matières doivent être douces au toucher, respirantes et légères.

Dans quels pays sont fabriqués les yukata ?

Les yukata de haute qualité se fabriquent à Kyoto. À titre d’information, Kyoto est le siège l'industrie des habits traditionnels japonais. D’ailleurs, avec la mondialisation, Kyoto reste toujours la capitale du yukata. Mais, outre cette région, le yukata se produit également dans d’autres pays, notamment la Chine, la Thaïlande et la Corée. Ces pays proposent aux consommateurs des vêtements traditionnels japonais d’excellentes qualités.

Quelles sont les origines des motifs des Yukata pour femmes ?

La tradition nippone est la base des designs des yukata et des kimonos pour femmes. Quant à leurs motifs, ils s’inspirent des kimonos et des yukata traditionnels. Ces tenues prennent la place des toiles pour exposer la beauté de mère Nature, qui varie d’une saison à une autre. À sujet, 72 micro saisons existent. Parmi les motifs de yukata pour femmes les plus célèbres, citons par exemple les :

  • Fleurs ;
  • Montagnes ;
  • Nuages ;
  • Vagues ;

D’autres motifs japonais ont connu des changements et sont devenus des symboles modélisés. À l’heure actuelle, d’autres motifs ont fait leur apparition, comme les bonbons, les chats et les lunettes. Ces motifs s’inspirent de la culture kawaii, pop et harajuku.

Pour assister à des festivités et des festivals, les plus jeunes portent des yukata avec des couleurs vives et fuchsia. Leur yukata sont criardes et osés. Quant aux plus matures, ils optent pour des yukata gris et marron : des couleurs discrètes.

Les yukata japonais destinés de robes de chambre dans les auberges ont des couleurs vert foncé, bleu, marron ou blanc. Étant donné que cette tenue est dépourvue de doublure, il est indispensable d’avoir un tissu opaque.

Enfin, les femmes préfèrent les modèles avec des motifs floraux et des estampes aux tons esthétiques et vifs. Les représentations saisonnières, notamment les motifs de Noël, d'Halloween et de Pâques, sont également magnifiques. Idem pour les effigies hawaïennes !